La Botola Maroc Telecom D1 reprend ses droits: OCK-WAC et DHJ-IRT, les grosses affiches de la 16e journée

La Botola Maroc Telecom D1 reprend ses droits: OCK-WAC et DHJ-IRT, les grosses affiches  de la 16e journée

Les Doukkalis n’ont pas la mémoire courte. Car leur première déroute a été subie face au club du détroit. On sent de la revanche dans l’air ! Mais les partenaires de Mouaoui ne l’entendent pas de cette oreille. Ils vont tenter de déjouer tout piège tendu par le «rusé» Talib.

La page de la CAN tournée, la Botola Maroc Telecom reprend ses droits. Et déjà cette 16ème journée s’annonce palpitante. Elle nous propose, entre autres, deux rencontres alléchantes, en l’occurrence le duel OCK-WAC et DHJ-IRT.

Un temps malmenés, Jamaoui et les siens ont relevé la tête en s’imposant coup sur coup contre le FUS, le KACM et le CAK. Trois succès qui leur ont valu de remonter à la 11ème place. Qu’en sera-t-il face à un adversaire dont il faut se méfier ? Après sa première défaite de la saison infligée par le KACM (2-3), le Wydad n’a d’autre choix que de s’imposer afin de conserver son fauteuil de leader, le même désir anime le nouveau coach, Ammouta, appelé d’urgence pour remettre de l’ordre dans la maison wydadie.

Toujours dans le même axe, plus précisément à Kénitra, où l’équipe locale se mesure à celle de Casablanca, en l’occurrence le RCA. C’est le match des extrêmes. Bons derniers, les Gharbaouis ont du mal à maîtriser leur jeu et à retrouver leur identité. Ce n’est que récemment qu’ils ont renoué avec la victoire, la troisième du nombre face aux Tadlaouis (3-2). Seront-ils capables de confirmer ce sursaut d’orgueil en jouant un vilain tour à leurs hôtes du jour dont le seul objectif : empocher les trois points de la victoire et espérer un faux pas du trio de tête. Réponse à l’issue de cette journée.

Après avoir réussi l’exploit de battre le leader, le KACM est déterminé à laisser une fois encore des traces à Saniet Rmel face au club de la colombe blanche. La victoire surprise sous la houlette du nouveau technicien Ahmed Bahja a offert à ses hommes un peu d’air frais. Ils semblent partis pour enchaîner d’autres succès. Qu’en pense Sergio Lobera ? Le niveau technique de son armada a baissé d’un cran. Elle a du mal à s’imposer ces derniers temps même à domicile. le nul enregistré face au FUS lors de l’ultime journée de la phase aller en est le parfait exemple. Le risque d’une déconvenue face aux Sudistes – qui ne veulent en aucun cas perdre le nord – n’est pas à écarter.

Quant au premier gros choc de la nouvelle année DHJ-IRT, il oppose au stade Abdi deux clubs qui ont fini les matchs aller en pleine forme. Trois longueurs séparent le co-leader de son poursuivant immédiat. Vue de cet angle, cette empoignade sera âprement disputée sur le papier, elle s’annonce équilibrée avec un léger avantage pour les locaux qui profiteront de l’appui de leurs supporters et du terrain pour réussir un grand coup. De plus, les Doukkalis n’ont pas la mémoire courte. Car leur première déroute a été subie face au club du détroit. On sent de la revanche dans l’air ! Mais les partenaires de Mouaoui ne l’entendent pas de cette oreille. Ils vont tenter de déjouer tout piège tendu par le «rusé» Talib. D’ailleurs, ils ont l’habitude de laisser une bonne impression suite à leur passage dans la capitale doukkalie. Dans ce match de retrouvailles, il est bien difficile de dire à l’avance qui sortira vainqueur.

De leur côté, les Berkanais qui pointent à la 5ème place avec 25 unités dans leur escarcelle, s’apprêtent à accueillir les Rbatis du Fath qui stagnent au 10ème rang au classement. Les hommes de Walid Regragui tardent à retrouver vie et vitalité. Leur mission s’avère très délicate face à un adversaire qui a le vent en poupe. Ne vient-il pas d’épingler à son tableau de chasse l’OCS dernièrement?  Depuis son titre, le club de la capitale déçoit. A priori, les coéquipiers de Benjelloun ne devraient pas connaître semblable mésaventure aux matchs retour puisque la trêve hivernale leur a permis de récupérer leurs forces.

Concernant les autres rencontres CRA OCS, CKT-CAK et AS FAR HUSA, elles s’annoncent très délicates où les visiteurs devront toutefois se méfier de leur déplacement chez les locaux. Battus à Berkane, les Safiots devraient impérativement signer un bon résultat sous peine de se laisser distancer par l’adversaire du jour ainsi que l’OCK, voire le FUS. Même son de cloche pour les Tadlaouis qui sont au creux de la vague. Ils ont intérêt à sortir le grand jeu devant les Zayanis en quête de rachat après le revers essuyé en terre khouribguie. Les Chihab, Benzoukane, Harimi, entre autres, sont prévenus. Malgré une bonne prestation au stade Mimoun Arsi, le Hassania a fini par céder. Sa rencontre face à l’AS FAR s’annonce donc compliquée. Il ne distance celle-ci que de deux points. Le temps n’est plus à se lamenter sur les erreurs commises ici et là. Il s’agit maintenant de savoir comment s’en sortir. Pour y arriver, aux hommes de Abdelhadi Skitioui de montrer leur vrai visage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *