La CALA se mobilise pour promouvoir la lutte africaine

La Confédération africaine des luttes associées (CALA) dont le siège est au Maroc à Casablanca , et dont la présidence est assurée par un Marocain Ibnou Zouheïr Labdi, a été très active lors du championnat d’Afrique du Caire. La CALA a en effet tenu deux réunions informelles à l’hôtel Al Moudarâat du Caire.
La première en présence des membres du comité exécutif et la seconde était réservée aux chefs de délégations des pays participants. Ces derniers ont eu l’occasion d’exposer les problèmes que leurs fédérations respectives rencontrent dans la gestion et le développement de la lutte. Ils ont à ce sujet sollicité l’instance africaine et lui ont demandé d’étudier les cas exposés. Le bureau exécutif était alors composé du président Labdi Ibnou Zouheïr, du secrétaire général l’Algérien Mohamed Belâabad ainsi que du Sud-africain Dave Van Der Merwe. Le secrétaire administratif et directeur technique de la CALA, Mekki Loufir (Maroc), était également présent. Après l’approbation à l’unanimité du procès verbal de l’exercice 2003, de nombreuses décisions ont été prises. La première est de proposer à la FILA (fédération internationale) une nouvelle formule de qualification aux prochaines échéances des J.O.
L’Afrique n’a eu en droit qu’à six lutteurs, un chiffre très maigre pour le continent noir. Dans ce sens, une correspondance a été adressée à la FILA dont le siège est à Lausanne en Suisse. Le calendrier africain a été établi : le championnat juniors aura lieu du 25 au 27 juin 2004 à Tunis, celui des cadets du 4 au 7 septembre 2004 au Caire alors que les championnat d’Afrique des nations seniors et cadets auront lieu à Marrakech au mois de mai 2005. Pour sa part, Alger abritera les championnats juniors à la fin du mois d’août 2005. Pour 2006, l’Afrique du Sud abritera en mai le championnat des juniors et seniors alors que la compétition des cadets aura lieu en Tunisie en juin. Le comité exécutif de la CALA n’a pas oublié que l’évolution d’une discipline sportive et particulièrement la lutte, est tributaire du degré de compétence des arbitres et juges.
Dans ce sens, un stage des arbitres sous la direction d’un expert international de la FILA aura lieu au Maroc au mois de septembre prochain entre 4 et 7 sous l’égide de la CALA et en marge du tournoi feu Loufir.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *