La caravane de basket-ball à Tanger

Lors de la 15-ème et avant-dernière étape de la caravane, arrivée mardi à Tanger, Ayachi a souligné que le sport, et le basket-ball en particulier, n’a pas bénéficié d’un intérêt marqué auprès des pratiquants dans plusieurs villes du royaume qui regorgent pourtant de jeunes formant un potentiel athlétique de premier plan, précisant que ce sont les structures et les moyens de promotion qui font défaut.
Lors de ce périple de la caravane, long de plus de 5.000 km, les responsables de la FRMBB ont pu remarquer que les jeunes aspiraient à combler cette lacune, a-t-il fait remarquer. Pour permettre aux jeunes pratiquants de s’initier au ballon orange, la fédération a lancé cette caravane qui a pu, en dépit de ses modestes moyens, apporter aux enfants ce qu’ils désiraient apprendre, a-t-il dit. L’étape tangéroise a permis également aux 300 enfants de la cité du détroit, représentant notamment l’association locale sportive des forces auxiliaires (ASFA), l’union Asilah-Tanger et plusieurs associations de la région, de s’initier au ballon orange. Durant toute la journée de mardi, ces jeunes tangérois se sont offert, en présence du président de la FRMBB, Noureddine Benabdenbi, des parties des plus acharnées sur la place Malabata, la plus célèbre de la ville. Cette opération socio-sportive lancée par la FRMBB sera sanctionnée par la constitution d’une équipe type qui devra représenter la région aux compétitions finales, prévues pour septembre prochain à Rabat.
À l’issue de cette avant-dernière étape, les enfants de Tanger, garçons et filles, se sont vu offrir par la FRMBB plusieurs ballons et autres équipements sportifs.
L’ultime étape de la caravane de basket-ball, initiée en partenariat avec «Nestlé-Maroc», est prévue mercredi à Kénitra.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *