La Côte d Ivoire, sans surprise, en quarts : Grosse désillusion pour les Algériens

La Côte d Ivoire, sans surprise, en quarts : Grosse désillusion pour les Algériens

La Côte d’Ivoire a assuré son billet pour les quarts de finale de la CAN-2013 en dominant la Tunisie (3-0) alors que l’Algérie a été éliminée après sa défaite face au Togo par deux buts à zéro signés Emmanuel Adebayor à la 32e minute de jeu et Dove Wome dans le temps additionnel (90e+4), samedi 26 janvier, au stade Royal Bafokeng de Rustenburg en Afrique du Sud. Ainsi, avec deux revers en deux rencontres, les Verts ont dit adieu à la compétition. Une énorme désillusion pour Vahid Halilhodzic, qui visait ouvertement une demi-finale mais qui n’est pas parvenu à relancer une sélection absente de la dernière CAN. Ainsi l’euphorie a laissé la place à l’amertume. «Je ne sais pas ce qui s’est passé ce soir. On s’est créé une multitude d’occasions, mais on n’a pas réussi à marquer. Les Togolais ont rarement dépassé le rond central et ils ont marqué deux buts. Je ressens une honte énorme et une profonde tristesse», a-t-il déclaré. Et de poursuivre: «Je ne comprends plus rien au football. J’assume une entière responsabilité. C’est difficile de faire une analyse, je fais plutôt mon mea culpa. Je n’arrive pas à expliquer cette inefficacité. Je n’accuse personne car c’est moi qui ai choisi ces joueurs. Il n’y a pas encore de joueurs algériens qui font la différence comme l’a fait Adebayor». À propos de son avenir avec la sélection algérienne, Halilhodzic a fait savoir que «mon avenir à la tête de l’équipe nationale est subjectif. Il n’y a aucun problème pour moi concernant cette question. Le plus important pour le moment est de savoir pourquoi on fait le jeu et on ne marque pas. Ça c’est plus important que mon avenir à la tête de la sélection algérienne». En revanche sous la houlette d’un sélectionneur tunisien, en l’occurrence Sabri Lamouchi, les amis de Didier Drogba, remplaçant lors de ce match, n’ont laissé aucune chance aux Aigles de Carthage. Comme face au Togo lors du premier match (2-1), ce sont le Mancunien Yaya Touré (87e) et l’ancien Lillois Gervinho (21e) qui ont libéré les Eléphants. Alors que Ya Konan a scellé le score (90e). La Côte d’Ivoire se retrouve en quarts sans même disputer le troisième match face à l’Algérie. Avec son armada de stars, le jeune technicien a donc réussi sa première mission: porter la Côte d’Ivoire au prochain tour.  Pour le compte de la 2e journée du groupe D, la Côte d’Ivoire est leader avec 6 points, suivie du Togo et de la Tunisie avec 3 unités chacun, tandis que l’Algérie ferme la marche avec 0 point.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *