La Côte d’Ivoire accepte finalement d’organiser la CAN 2023

La Côte d’Ivoire accepte finalement d’organiser la CAN 2023

La Côte d’Ivoire a accepté le glissement de dates proposé de la Confédération africaine de football (CAF) concernant l’organisation des trois prochaines éditions de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) et «accepte l’édition de 2023 par solidarité au Cameroun déchu de celle de 2019 à cause du retard constaté dans la mise en place d’infrastructures nécessaires», rapporte mardi l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

«Le gouvernement a pris acte de la décision de la CAF. Le président de la République a tenu à exprimer sa solidarité à l’ensemble des sportifs africains et surtout exprimer notre solidarité au Cameroun pour les investissements importants qui ont été réalisés», a déclaré le ministre ivoirien des sports, Paulin Claude Danho, cité par l’AIP, ajoutant que «la Côte d’Ivoire, pays de solidarité, d’hospitalité et de dialogue, ne peut pas échapper à sa vocation d’être toujours aux côtés de la jeunesse africaine pour un évènement aussi important». Le responsable ivoirien s’exprimait au terme d’une audience accordée par le président Ouattara au président de la CAF, Ahmad Ahmad, en visite à Abidjan pour, souligne l’AIP, «expliquer la décision de son comité exécutif, prise en novembre 2018».


Le ministre ivoirien a souligné avoir reçu des instructions du président Ouattara pour œuvrer, de concert avec le Comité national d’organisation en place (COCAN 2021), afin que «tous les investissements structurants programmés soient réalisés dans les délais pour que la Côte d’Ivoire soit au rendez-vous de ce grand évènement sportif de la jeunesse africaine», qui aura finalement lieu en 2023 en terre ivoirienne. Fin novembre dernier, la CAF a procédé à un glissement des dates de l’organisation des trois prochaines CAN. Une décision initialement réfutée par le gouvernement ivoirien qui a saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) par le truchement de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *