La Côte d’Ivoire et le Portugal se séparent dos à dos

La Côte d’Ivoire et le Portugal se séparent dos à dos

Il n’y a pas eu de but lors du match ayant opposé la Côte d’Ivoire et le Portugal du groupe G nommé aussi «groupe de la mort». Mais ce premier grand choc de la dix-neuvième édition de la Coupe du monde 2010 a tenu ses promesses. C’était une rencontre à couper le souffle entre les deux stars du Portugal et la Côte d’Ivoire. Ils se sont neutralisés mardi 15 juin à Port Elizabeth (0-0). Cristiano Ronaldo, Ballon d’Or France Football 2008, a montré son côté obscur, même s’il a été élu l’homme d’un match rugueux et fermé. La star du Portugal a multiplié les gestes d’énervement, prenant un carton jaune pour une altercation avec un joueur de la Côte d’Ivoire. L’autre star africaine, Didier Drogba a finalement pris place sur le banc au coup d’envoi, dix jours seulement après une opération d’une fracture au bras droit. Mais dans ce match tendu, sa présence était indispensable. Et son entrée à la 66e minute a relancé l’intérêt d’une rencontre très fermée même si l’attaquant de Chelsea ne s’est pas procuré la moindre occasion. Dans l’autre match du groupe, le Brésil a battu la Corée du Nord 2 à 1, à l’Ellis Park de Johannesburg. Après avoir buté sur la défense nord-coréenne en première période, les Brésiliens, qui figurent parmi les favoris de cette Coupe du monde, ont trouvé l’ouverture grâce au défenseur Maicon, qui a trompé le gardien adverse d’un tir puissant dans un angle fermé (55). Le milieu de terrain Elano, d’un tir croisé du pied droit, a ensuite creusé le score en faveur des Sud-Américains (72), avant que le défenseur Ji Yun-nam ne réduise l’écart en fin de partie (89). De son côté, la Nouvelle-Zélande a arraché in extremis le match nul contre la Slovaquie (1-1), grâce à un but dans les arrêts de jeu de Reid (90+3), dans le groupe F au Royal Bafokeng Stadium de Rustenburg. Les Slovaques avaient ouvert le score par un but de la tête de Robert Vittek (50). Les quatre équipes du groupe F sont donc à égalité parfaite après la première journée, l’Italie et le Paraguay s’étant neutralisés sur le même score lundi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *