La course démarre à Essaouira le 6 mars

La course démarre à Essaouira le 6 mars

La cinquième édition de la Transmarocaine dont l’ancienne championne du monde du 400 m haies, Nezha Bidouane est la marraine, se déroulera du samedi 6 au dimanche 14 mars 2010. «Je suis honorée que votre choix ait porté sur moi comme marraine de la manifestation et vous en remercie. En vous exprimant mon accord, je vous prie surtout d’accepter mes remerciements et me tiens à votre disposition», a noté Nezha Bidouane, lors de la conférence de presse organisée, mardi 2 mars, à Casablanca. Une convention a été signée lors de cette conférence, par Mehdi Tazi, président de la Fédération royale marocaine du sport pour tous (FRMSPT), et Jean-François Jobert, président de l’association Sphere aventure et directeur de la Transmarocaine. L’association Sphere aventure et la FRMSPT, qui a pour mission de mettre en place des actions favorisant la découverte et la promotion des pratiques sportives au Maroc, se sont ainsi rapprochées. Le Raid Multisports n’est affilié à aucune fédération. Selon M. Jobert, «les organisateurs revendiquent leur liberté d’actions et de pensées dans cette activité saine et respectueuse de la nature et des Hommes». La course partira du port d’Essaouira au bord de l’Océan Atlantique, où se dérouleront deux étapes, avant de rejoindre les montagnes de l’Atlas pour arriver à la ville de Tahanaoute, puis rallier la ville ocre de Marrakech. L’épilogue final et la remise des prix auront lieu le samedi 13 mars, à partir de 10h30 de la Menara.
La Transmarocaine est un Raid Multisports par équipe de deux (homme-homme, femme-femme et homme-femme). Le principe consiste à évoluer par équipe, avec l’aide d’une carte, en enchaînant course ou marche à pied, VTT, canoë, course d’orientation… Chaque coureur doit trouver en un temps défini, le plus grand nombre de balises possibles, entre départ et arrivée. Ce sont les équipes qui déterminent la difficulté de leur parcours et établissent leur itinéraire selon leur niveau. Chaque balise trouvée apporte des points en fonction de sa position. L’organisation gère la logistique matérielle. Les raideurs sont autonomes. Ils transportent uniquement le matériel et les vivres de course nécessaires à l’étape. La Transmarocaine est un raid qui nécessite une certaine polyvalence dans les différentes disciplines, des connaissances en orientation, ainsi qu’un vrai esprit d’équipe afin de mener à bien cette aventure.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *