La course féminine de la victoire : Nezha Bidouane table sur 23.000 participantes

La course féminine de la victoire : Nezha Bidouane table sur 23.000 participantes

Rabat accueille ce dimanche 10 mai à partir de 10h00 la 8ème édition de la course féminine de la victoire. Cette année la course est placée sous le signe de la «fierté nationale». Ainsi, mardi 5 mai, à Rabat lors d’une conférence de presse, Nezha Bidouane, présidente de l’association «Femmes, réalisations et valeurs» et initiatrice de cet évènement, table sur la présence de plus de 23.000 participantes par rapport à 22.000 femmes qui ont pris le départ en 2014. Au fait, cette manifestation dédiée à la gent féminine se veut désormais un évènement qui attire le maximum de participantes au fil des versions et les passionnées de cette activité de différentes nationalités ainsi que les athlètes de Special Olympics.

Deux Françaises ayant disputé en février dernier la 1ère édition de la course féminine de solidarité la Saharienne à Dakhla seront également présentes. Pour l’ancienne championne du monde et spécialiste des 400 m haies, «cette manifestation a pour finalité de sensibiliser les femmes à l’importance de la pratique sportive, en tant que moyen d’intégration sociale et professionnelle, de les encourager à adhérer au mouvement sportif national et de contribuer à la promotion du sport féminin». Avec 8 ans d’existence, l’association Femmes réalisations et valeurs rendra à l’occasion de cette course un hommage à l’ancien gardien de but Hamid Hazzaz.

C’est lui qui a gardé les buts de l’équipe nationale lors de la seule Coupe d’Afrique remportée par le Maroc en 1976 à Addis Abeba. Né à Fès en 1954, Si Hamid ou «Lafquih» pour les intimes est un footballeur hors pair. Il a été l’un des plus grands gardiens de but de l’histoire du Moghreb de Fès (MAS) et de l’équipe nationale du Maroc. Cette course de la victoire qui est ouverte à toutes les femmes et jeunes filles à partir de 14 ans vise à couronner les activités de la saison écoulée de l’association et lancer celles à venir par un événement populaire.

Cette course vise également à permettre à des filles talentueuses inconnues de faire valoir leur potentiel athlétique et d’être recrutées au niveau des clubs et associations spécialisées. «Nous visons à sensibiliser les femmes quant à l’importance de la pratique sportive, en tant que moyen d’intégration sociale et professionnelle, de les encourager à adhérer au mouvement sportif national et de contribuer à la promotion du sport féminin», a déclaré Nezha Bidouane. Il faut signaler que la course est organisée en partenariat avec le Comité national olympique marocain, le ministère de l’éducation nationale et la formation professionnelle, le ministère de la jeunesse et des sports, le ministère de la santé, et les ministères délégués chargés de l’environnement, et de la fonction publique et de la modernisation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *