La débâcle des Fennecs à Marrakech : La presse algérienne tire à boulet rouge sur Benchikha

La débâcle des Fennecs à Marrakech : La presse algérienne tire à boulet rouge sur Benchikha

La presse algérienne du lundi pointe du doigt le sélectionneur et les joueurs algériens après la lourde défaite des Fennecs face aux Lions de l’Atlas sur le score sans appel de 4 à 0 dans le grand derby maghrébin, disputé samedi dans le Grand Stade de Marrakech. «Le traumatisme est national et ni la démission de Benchikha ni les gesticulations de Raouraoua (président la FAF) n’y changeront rien», écrit le journal «Liberté» qui a tiré à boulet rouge sur les joueurs. Sous le titre «Benchikha démissionne, les joueurs et les dirigeants du football doivent suivre: Dégagez tous !», le journal ajoute que «cette défaite est surtout la nôtre car on a signé un chèque en blanc à des joueurs pas du tout concernés par nos joies et nos peines». Le sélectionneur Eric Gerets «a su comment déjouer le plan de bataille de Benchikha en réussissant non seulement à glaner les trois points mais surtout la manière avec laquelle les Lions de l’Atlas ont remporté cette rencontre», relève le journal qui a consacré un dossier de cinq pages à la débâcle de l’équipe algérienne. «Après l’humiliation de Marrakech: Faillite tactique inattendue», titre de son côté «El Watan», notant que «la lourde défaite concédée par les Verts, samedi soir à Marrakech, face au Maroc, a été fatale aussi bien pour le groupe que pour les milliers de supporters ayant fait le déplacement ou les millions de téléspectateurs algériens qui ont suivi le match sur le petit écran». «Après cette lourde défaite, il est désormais plus que nécessaire pour l’Algérie de mettre le paquet pour le recrutement d’un entraîneur ayant une carte de visite sur le plan international», note le journal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *