La délocalisation a ses raisons sportives

Une usine sidérurgique de Pékin va délocaliser ses branches d’activité les plus polluantes afin d’améliorer la qualité de l’air et de l’environnement en vue des jeux olympiques de 2008, a annoncé mardi le vice-maire de la capitale chinoise, Liu Jingmin.
La Capital Iron and Steel Corp, également connue sous le nom de Shougang, réduira de façon importante sa production d’acier et se concentrera davantage sur des projets favorables à l’environnement, a déclaré Jingmin qui est également vice-président du comité d’organisation des jeux olympiques de 2008. « Dans les années qui viennent, Shougang va revoir et délocaliser certaines branches de sa production qui entraînent d’importants problèmes de pollution», a-t-il ajouté.
La pollution constitue un souci majeur pour les organisateurs des jeux olympiques qui, afin d’y remédier, ont initié une vingtaine de projets employant près de 200.000 personnes, pour un coût de plus de 3,6 milliards d’euros.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *