La Fédération fin prête

Aujourd’hui Le Maroc : Que représente l’organisation au Maroc de cette première édition du championnat maghrébin des clubs champions?
Noureddine Benabdenbi : la Fédération royale marocaine de basket-ball (FRMBB) a toujours œuvré pour arriver à un but : la mise sur pied d’équipes nationales représentatives et compétitives sur le plan régional et continental, voire international. Le fait d’assumer l’organisation de cette manifestation constitue pour nous un choix prépondérant pour que nos basketteurs puissent acquérir cette expérience internationale qui leur fait défaut.

Ce championnat maghrébin était prévu à Casablanca, pourquoi son transfert  à Rabat ?
A la Fédération royale marocaine de basket-ball, nous avons décidé le transfert de ce championnat pour deux raisons essentielles. La première est d’ordre financier, alors que la seconde relève du volet technique. D’une part, le coût serait exorbitant et hors de la portée de nos clubs. C’est en raison de cela que le Tihad Sportif de Casablanca (TSC) s’est désisté de l’organisation de cette manifestation. D’autre part, la salle couverte Ibn Yacine de Rabat répond favorablement aux attentes de la Fédération Royale marocaine de basket-ball. C’est pour cela que l’instance fédérale a pris la décision  d’organiser le championnat maghrébin des clubs champions de basket-ball dans cette salle. Cela dit, l’événement aurait pu être organisé à Fès ou à Tanger…

Cette manifestation sera-elle bénéfique pour la Fédération Royale Marocaine de Basket-ball sur le plan financier ?
Ce genre de compétition continentale peut s’avérer fructueux sur tous les plans. Financièrement, l’organisation du championnat maghrébin des clubs champions de basket-ball peut se révéler une opération intéressante pour la Fédération royale marocaine de basket-ball, puisque l’instance fédérale a compté sur ses propres moyens pour, entre autres, aller à la recherche des sponsors et pour négocier les contrats de retransmission télévisée. Nous misons également sur la réussite de cet événement maghrébin afin de  démontrer à tous les observateurs et autres amateurs du basket-ball que nous sommes capables de relever tous les défis de l’organisation de n’importe quel événement, quelle que soit son importance.


Que pouvez-vous nous dire sur les équipes participantes à ce championnat ?
Toutes les équipes qui vont prendre part à cette manifestation, en l’occurrence le Wydad Boufarik (Algérie), la Jeunesse Sportive Kairouan (Tunisie), Ittihad Tripoli (Libye) et l’Association des Douanes (Mauritanie) sont des équipes qui sont venues au Maroc avec la ferme intention de remporter le titre. Nos représentants, le Tihad Sportif de Casablanca et le Fath de Rabat (FUS) sont prévenus. Ils n’auront pas la tâche difficile, en particulier devant Wydad Boufarik (Algérie) et l’équipe tunisienne de Kairouan.

En guise de conclusion ?
Nous, Fédération royale marocaine de basket-ball, souhaitons que le fair-play domine lors de cette fête maghrébine du basket-ball, et ce tout au long de son déroulement. Le grand gagnant n’en sera que le basket-ball arabe et africain, sans oublier le public marocain qui est, a priori, invité gracieusement à venir en masse encourager ses équipes favorites. Et à ce propos, je me permettrais de souligner que l’apport du public est prépondérant sur tous les plans.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *