La Fédération royale marocaine de football se penche sur le choix du nouvel entraîneur

Le bureau de la Fédération royale marocaine de football ( FRMF) devait se réunir aujourd’hui à Rabat avec pour objectif principal, d’officialiser la séparation de Roger Lemerre. En effet, cette séparation s’était faite à l’amiable et a été annoncée par la FRMF sans donner davantage de précisions ou de détails. Cette nouvelle qui était prévisible et attendue  a toutefois surpris quelques membres du bureau de la FRMF. Ils s’attendaient à cette séparation, mais ils n’ont pas pensé que les choses allaient se faire aussi vite que prévu. Ce jeudi, Lemerre quittera officiellement les rênes de l’équipe nationale de football. Il sera ainsi le septième entraîneur, depuis 2001 à diriger les Lions de l’Atlas et à les quitter sans assurer une qualification au Mondial. La dernière participation à la Coupe du monde remonte à 1998.
 La dernière consécration est celle enregistrée en Tunisie lorsque l’équipe sous les commandes de Baddou Zaki avait ébloui et a joué la finale face à la Tunisie. Actuellement, plusieurs noms d’entraîneurs circulent au sein de la scène footballistique nationale. Quelle sera cette personne capable de sortir le Onze national de cette crise et d’assurer aussi une bonne marche vers les prochaines échéances ?
Parmi les prétendants au poste, figuent Baddou Zaki, Rose Romao et aussi Philippe Troussier. Jusqu’à hier, mercredi, aucune décision n’a été prise à ce sujet et un flou règne autour du nouvel coach de l’équipe nationale. Dans cette attente, c’est l’adjoint  Fathi Jamal qui assure l’intérim, précise-t-on auprès de la FRMF.
Roger Lemerre a été remercié pour «rendement insuffisant», après avoir été recruté avec l’objectif de qualifier les Lions de l’Atlas pour le Mondial-2010 et la CAN-2010. Il a échoué dans sa mission et le public ne veut plus de cet entraîneur dont, en plus, les relations avec la presse étaient difficiles. «Nous sommes en train de finaliser un accord en vue de son départ à l’amiable», selon une déclaration d’un responsable de la FRMF relayée par l’AFP. De l’année 2001  à 2009, sept entraîneurs dont trois nationaux se sont succédé au poste d’entraîneur de l’équipe nationale. Il s’agit d’ Umberto Cuelho, Zaki, Troussier, Fakhir, Henri Michel, Fathi Jamal et dernièrement Roger Lemerre. 
Les Marocains attendent impatiemment le verdict que prononcera aujourd’hui le bureau fédéral même si l’ordre du jour de cette réunion n’a toutefois pas été expressément annoncé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *