«La fermeture du stade pèse sur nos recettes»

«La fermeture du stade pèse sur nos recettes»

ALM : Le Wydad de Casablanca a débuté le championnat national par une victoire contre le Hassania d’Agadir sur un score de (2-1). Quel commentaire faites-vous de cette première rencontre ?
Tayeb Fechtali : Globalement, le match s’est bien passé. Pour le WAC, c’était un excellent départ. Malheureusement notre équipe a été handicapée par l’expulsion de deux joueurs vers la fin de la rencontre. Mais on a assuré. Rafik Abdessamad a réalisé une belle performance en signant un but de toute beauté qui restera dans les annales du club. On est maintenant très confiants pour la suite du championnat. On compte maintenir le cap. D’autres nouvelles  recrues viendront renforcer nos rangs durant les prochains jours. Ce premier résultat va nous pousser à travailler d’avantage pour améliorer notre niveau de jeu. Je précise que l’équipe du Wydad s’est bien préparée pour cette année. Les joueurs sont hyper-motivés.

Avez-vous fait d’autres changements au niveau de l’équipe ?
On a maintenu le même staff technique. Comme on dit : «on ne change pas une équipe qui gagne». On a ainsi renouvelé notre confiance à l’entraîneur portugais José Romao. Pour cette année, on a fait appel à Miftal Karim. Milieu défensif formé au club des Girondins de bordeaux, Miftal a signé un contrat de trois ans avec nous. On a recruté également trois nouveaux autres joueurs maliens. Parmi eux, il y a Koulibaly Aboubacar, un international junior qui évolue au milieu du terrain.

Quels sont les objectifs du Wydad au cours de cette année ?
Nous comptons avant tout défendre notre titre de champion du Maroc. C’est notre priorité. On espère aussi faire de notre mieux pour décrocher un titre lors de notre participation à la Ligue des champions d’Afrique. Nous concentrerons tous nos efforts pour atteindre ces objectifs et donner ainsi à notre public les résultats qu’il escompte.

La fermeture du stade Mohammed V constitue-t-elle un handicap pour le WAC ?
Cela nous a posé effectivement un léger problème. On a décidé d’opter pour le stade du "Père Jégo". Il y a d’autres stades à Casablanca, mais hélas ils ne sont pas en bon état. Je souhaite que la fermeture du stade Mohammed V incitera les autorités locales à penser à restaurer les autres stades. Il s’agit, par exemple, du stade du TAS ou encore de celui de Moulay Rachid. Pour le Wydad, le problème de stade va certainement peser sur les recettes du club. Espérons que le problème du stade Mohammed V ne durera pas longtemps.

Qu’on est-il des sponsors ?
Les résultats récents de notre équipe ont permis au club d’attirer de nouveaux sponsors. Ingelec, la société marocaine spécialisée dans l’outillage électrique, a décidé de tripler le contrat de sponsoring qui la lie au WAC. Le groupe versera l’équivalant de 160 000 € pour devenir sponsor officiel du club et accompagner sa mutation vers le professionnalisme.

Le projet de professionnalisation du football marocain est actuellement bloqué. Selon vous, que faut-il faire pour remettre la machine en marche ?
Je ne dirai pas qu’il y a blocage. Le Wydad de Casablanca a déjà entamé le chemin du professionnalisme. En guise d’exemple, tous nos joueurs sont sous contrats. Je parlerai plutôt de retard et non de blocage. Donc, à mon avis, il faut laisser un peu de temps aux clubs. Le changement ne peut pas se faire du jour au lendemain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *