La Fevernova du vendredi

Ce ballon original est illustré par des dessins représentants des turbines, pour symboliser d’une manière très libérale l’avancée technologique des deux pays organisateurs. « La couleur or des turbines souligne l’énergie que la Corée du Sud et le Japon ont consacré à l’organisation de la Coupe du Monde, alors que les flammes rouges symbolisent la tradition du feu comme force conductrice », a précisé Guenter Pfau, responsable de la section football chez l’équipeMentier Allemand. Herbert Hainer, président d’Adidas, souligne pour sa part que le nom de Fevernova s’inspire « de la fièvre (fever en anglais) que le mondial provoque sur l’ensemble de la planète tous les quatre ans pendant un mois ». « La nouvelle couche synthétique a été améliorée par rapport à celle qui figurait déjà dans le ballon retenu en France en 1998. Les micro cellules remplies de gaz hautement comprimé ont encore permis d’augmenter la précision et la puissance de ballon », a encore souligné m. Pfau. David Beckham, le meneur du club champion d’Angleterre de Manchester united, qui a eu la primeur du ballon, lui a déjà donné sa bénédiction. « je l’ai utilisé plusieurs fois. la puissance et la précision qu’on peut en obtenir sont exceptionnelles », assure Beckham dans un clip réalisé pour le lancement de Fevernova qui va être fabriqué à des millions d’exemplaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *