La formation du Raja écrase le Taliea

Rose Romao a complètement chamboulé les cartes du coach de l’équipe syrienne de Taliea en l’écrasant par 4 buts à zéro mercredi 29 octobre à Casablanca. Près de 25.000 spectateurs étaient présents dans les gradins du Complexe Mohammed V pour suivre cette rencontre entre deux calibres du football arabe. Les Verts sont donc parvenus à faire les mêmes performances du Wydad. En regardant ce match, il était clair que les verts avaient bien été préparés. Lors de cette confrontation, les Rajaouis ont puisé leurs énergies avec deux objectifs, d’abord s’approcher du prochain tour et aussi, satisfaire leurs supporters. Avec ce succès, l’équipe du Raja vient de prouver qu’elle est dotée de joueurs ayant des valeurs techniques et physiques considérables.  
En s’imposant par 4 buts à 0, le Raja a émis un signal d’alerte, avec un fort compartiment offensif, notamment, suite à ses dernières succès au championnat national dont le dernier, celui contre l’Ittihad Zemmouri de Khémisset sur le score d’1 but à 0. L’entraîneur du Raja a pu compter sur ses buteurs en l’occurrence, Mohcine Metouali, Omar Nejdi, Hassan Tayr. Actifs, ils ont trouvé la faille dans la défense syrienne surtout après l’exclusion de Khalid Baba, à la dixième minute du match. Hassan Tayr a ouvert le score à la 20 minute de jeu. Le Raja a de ce fait compliqué la tâche aux Syriens. Dominateurs, les Rajaouis ont doublé la marque à la 45e minute par le biais de Mohcine Metouali. Le club casablancais bien organisé a eu plusieurs occasions de marque. La fraîcheur des Verts était aussi l’une des raisons de leur victoire par cet important score. Romao a bien manœuvré en espérant prouver ses qualités de technicien apte à prendre les rênes d’un grand club à l’instar du Raja. À l’inverse, l’équipe de Taliea a peiné puisqu’elle a entrepris une tactique défensive qui ne lui était nullement bénéfique. C’est ainsi qu’à la 62e min de jeu, la formation syrienne a encaissé un troisième but par le biais de Hassan Tayr. Il était remarquable que les Syriens qui jouaient à dix avaient du mal à décoller. Ils étaient en difficulté durant toute la rencontre. Les Syriens comptaient aborder la rencontre avec une défense attentive. Ils étaient aussi soucieux de bien faire, mais l’expulsion de Baba au début de la rencontre a dû troubler leur attente. Il fallait aussi attendre la 67e è minute pour voir Omar Najdi signer son premier but (sur penalty). Après ce match, le face-à-face retour est prévu le 24 novembre prochain à Hama, en Syrie. La formation syrienne cherchera certainement à bousculer les Rajaouis en les recevant le mois prochain. L’équipe syrienne parviendra -t-elle à revenir au score après cette bonne opération des Verts ?    

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *