La FRMB fête les boxeurs marocains

La FRMB fête les boxeurs marocains

Hassan Saada, Achraf Kharroubi, Abdelhak Aatakni, Mohamed Hamout, Imad Ahyoun, Mohamed Arjaoui, les champions de boxe en Afrique ont été mercredi sous les feux de la rampe lors d’une fête organisée en leur honneur par la Fédération royale marocaine de boxe (FRMB). Son président, Abdeljaouad Belhaj, n’a pas raté l’occasion pour fêter ces boxeurs qui ont su porter haut le drapeau du Royaume dans les rings africains lors des 17èmes Championnats d’Afrique seniors, organisés du 16 au 23 août à Casablanca. M. Belhaj a félicité la sélection marocaine pour son parcours remarquable, couronné par la première place au classement par nations de cette édition, qualificative aux Mondiaux-2015 de Doha (8-18 octobre).

«Les boxeurs marocains engagés dans cette édition ont fait montre de volonté, de sérieux et d’abnégation qui sont les clés de la réussite», a déclaré le président. De son côté, l’entraîneur national, Mohamed Mesbahi, a signalé que les Championnats d’Afrique, en plus du prochain stage de 21 jours prévu à Cuba à partir du 7 septembre, avec la participation de plusieurs pays, servent de préparation aux Mondiaux-2015. Aux Championnats du monde de Doha, le niveau sera évidemment très relevé, mais les boxeurs marocains, forts de leur expérience acquise lors des combats de la World Serie of Boxing (WSB), AIBA Pro Boxing (APB) et des Championnats d’Afrique (Casablanca-2015), disposent de tous les atouts pour monter sur le podium de cette compétition, qualificative aux jeux Olympiques 2016, a-t-il assuré.

Dans ce sens le Comité national olympique marocain (CNOM), a prévu des primes pour encourager les pugilistes nationaux à rééditer l’exploit des Championnats d’Afrique qui démontre encore une fois l’existence d’un énorme potentiel dans le noble art national. Il faut rappler que lors de ces Championnats d’Afrique, le Maroc a devancé au classement l’Algérie, tenante du titre, avec 7 médailles : 4 d’or, 2 d’argent et 1 de bronze et qui compte cinq qualifiés pour les Mondiaux. La troisième place est revenue à l’Egypte, qui a décroché quatre médailles avec une médaille d’or, 3 d’argent et compte trois mondialistes. La Tunisie, vice-championne d’Afrique en titre, a occupé la 4è place avec cinq médailles (1 d’argent et quatre de bronze), en plus de trois qualifiés pour les Mondiaux (75 kg, 52 kg, 56 kg).

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *