La FRMF change de têtes

La FRMF change de têtes

Mercredi matin, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a été dotée d’une nouvelle organisation. Le tout nouveau bureau fédéral s’est en effet réuni pour l’entériner. Aucun changement n’est à signaler pour ce qui est des deux vices-présidents fédéraux. Les deux présidents des Groupement nationaux de football, Elite (GNFE) M’hamed Aouzal, et Amateur (GNFA) Mohamed Bensghir secondent toujours Housni Benslimane.
Le poste clé de la plus puissante fédération sportive au Maroc revient à Ahmed Ammor, qui a été désigné secrétaire général de l’instance fédérale. Ce choix s’est en quelque sorte imposé puisque le dirigeant rajaoui était charge du projet de professionnalisme du football marocain. Le membre fédéral avait en effet présidé il y a près de quatre années la commission fédérale mise en place à cet effet. C’est également lui qui a rédigé un diagnostic complet du ballon rond marocain. Le nouveau secrétaire général pourrait quitter ses fonctions à la tête du pôle financier et administratif de la Royal Air Maroc pour mener à bien sa mission au sein de la fédération. Il sera secondé à ce poste par le président du Wydad, Abdelilah Menjra, désigné secrétaire général adjoint. Ahmed Ammor a en outre gardé son poste de président de deux commissions fédérales, celle des finances et celle des études, du suivi des réformes et des structures. La trésorerie de la FRMF a un nouveau responsable. Il s’agit du président du FUS Larbi El Aoufir, secondé par la rajaoui Abdelhamid Souiri.
La réorganisation a également touché les commissions centrales de l’instance fédérale. Elles sont actuellement au nombre de 15 alors que l’ancien bureau fédéral n’en comptait que 11. Nombreuses sont celles qui avaient un caractère général ou qui touchaient à plusieurs domaines et qui ont éclaté.
L’ancienne commission de discipline et de programmation a par exemple été scindée en deux. La première est intitulée commission de programmation et des compétitions, présidée par Saïd Belkhyat alors que la seconde, confiée à Mohammed Moufid, a pour nom discipline et fair-play. La commission des Jeunes, du Futsal et du football féminin a pour sa part donné naissance à trois nouvelles commissions centrales : Celle des jeunes présidée par Hassan Fezouati (Youssoufia C. Rabat), celle du football en salle avec à sa tête El Bachir Massaddiq (Olympique Dchira) et celle du football féminin qui revient à Ahmed Mernissi (MAS). Deux commissions ont par contre été fusionnées. Il s’agit de la communication et des relations publiques qui ont donné lieu à la commission de la communication et des relations internationales, confiée à M’hamed Aouzal. Les restantes commissions centrales ont toutes changé de présidents. Celle des statuts, règlements et qualifications est désormais présidée par Abdeilah Menjra, celle du marketing par Abderrahim Souiri, celle des infrastructures par Mohamed El Guertili, celle de l’arbitrage par Mohamed Chahbi et celle de l’appel par Mohamed Bensghir. La seule exception est celle de la coordination et de relations avec les ligues, toujours présidée par Jamal Kaouachi. La commission technique et des équipes nationales a été supprimée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *