La gestion mafieuse de l’OM dénoncée

Le président délégué de l’Olympique de Marseille, Etienne Ceccaldi, a dénoncé jeudi, sur la mise à jour « d’un système mafieux » au sein du club marseillais. « Je touche du doigt au coeur d’un système mafieux qui a permis à un certain nombre de personnes de Gruger Robert Louis-Dreyfus (NDLR ? le président de l’OM) des sommes qu’il a investies dans le foot », affirme-t-il. Etienne Ceccaldi dit aussi s’être rendu lundi chez le procureur de la République de Marseille pour dénoncer ces faits « frauduleux ». « J’ai déposé un dossier dans lequel je constate qu’il y a eu des détournements et des opérations frauduleuses », dit le dirigeant marseillais en liant directement ces accusations à l’agression dont il s’estime victime de la part de Pierre Dubiton, l’ancien responsable financier du club. Mercredi, le président délégué de l’OM a eu le nez cassé par un coup de tête décoché par Pierre Dubiton, qui a reconnu les faits tout en précisant n’avoir fait « que répondre » à une « agression » d’Etienne Ceccaldi. « La semaine prochaine, je révélerai un certain nombre de choses qui expliquent peut-être son comportement », ajoute Ceccaldi. Ancien préfet de police de Nice, ex-juge d’instruction mis en disponibilité en 1998 pour superviser la validité des marchés financiers du conseil général des Bouches-du-Rhône, il a été nommé à son poste le 12 septembre par Robert Louis-Dreyfus, président et actionnaire majoritaire du club marseillais. Pierre Dubiton a pour sa part été démis de ses fonctions de responsable financier de l’OM le 26 septembre, à la veille de l’entrée en fonction officielle du nouveau président délégué. L’ancien parachutiste, qui était en guerre ouverte avec Bernard Tapie, avait alors lui aussi proféré une volée de menaces. « je donnerai des dossiers et je raconterai un certain nombre de faits. Je peux prouver qu’il y a eu à un certain moment une caisse noire à l’OM. Je fais allusion aux comptes du club entre 1986 et 1993 », avait-il déclaré. De source policière, Pierre Dubiton s’est également déplacé dans un passé récent chez le procureur de la République qui n’a, pour l’instant, pas donné suite à ses allégations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *