La Grande-Bretagne prépare ses infrastructures

Le gouvernement britannique dépense un budget de l’ordre de 100 millions de livres Sterling par mois dans le cadre des préparatifs des J.O 2012 à Londres, a indiqué mercredi Mme Tessa Jowell, ministre chargée des jeux olympiques. «Le comité chargé des infrastructures olympiques dépense actuellement une moyenne de 100 millions de livres Sterling par mois», a dit la ministre lors d’une conférence à Londres, précisant que le budget total alloué à cet effet avoisine les 10 milliards de livres.Il n’y aura pas de nouveaux recours aux fonds publics pour le financement des travaux d’infrastructures olympiques, a assuré Mme Jowell dont le pays fait face à une grave crise financière, rappelant que le gouvernement a été contraint d’augmenter à trois reprises le budget consacré à l’organisation des jeux.
Quelque 64 % de ce budget proviennent du budget de l’Etat, a expliqué la responsable, ajoutant que les contribuables britanniques contribuent à hauteur de 11 % du montant global. Au sujet de l’impact de la récession sur les capacités de la ville de Londres d’abriter les jeux, Mme Jowell a souligné que l’organisation de cette compétition planétaire reste «une chose positive» d’autant plus que l’événement ne manquera pas d’inciter les investissements et créer d’importantes opportunités économiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *