La jeunesse sportive d’Al Massira : Concurrence sportive à la sauce politique

La jeunesse sportive d’Al Massira : Concurrence sportive à la sauce politique

Pour la 4ème année consécutive, l’entrée au stade Cheikh Mohamed Laghdaf à Laâyoune où la JSM accueille ses adversaires est toujours gratuite suite à une décision prise par le conseil municipal local, qui avait instauré la gratuité de l’entrée à ce stade à la veille du match qui a opposé en 2007 l’équipe locale au Wydad. A en croire Bellahi Abad, le vice-président de JSM, et dans une déclaration à ALM, ce problème devrait se résoudre dans les prochains jours. Dans ce cadre, une réunion devrait rassembler prochainement les responsables du JSM avec Hamdi Ould Rachid, président du conseil municipal de Laâyoune, pour y trouver une solution adéquate, ce qui est déjà une première. M. Bellahi ajoute que le conseil municipal de Laâyoune a accordé à la JSM plusieurs facilités pour le compte de la nouvelle saison de la Botola. Cette décision était très contestée par les dirigeants de ce club qui y voient une manœuvre purement électorale de la part de l’Istiqlalien, M. Ould Rachid, président du conseil municipal de Laâyoune, qui veut s’en servir pour augmenter sa côte de popularité auprès du public local contre son rival acharné l’usfpeiste, Hassan Derham, président de la JSM. Cette gratuité a considérablement affecté les finances de l’équipe de la JSM, qui garde chaque année miraculeusement sa place parmi l’élite, et dont les ressources financières sont étroitement limitées. A cela s’ajoute le problème de l’éloignement par rapport aux autres villes du Royaume, ce qui engendre des frais supplémentaires liés au transport. La saison dernière, la JSM a déboursé plus de 18 millions DH, contre 15 millions DH de rentes, et qui viennent essentiellement de l’appui du ministère de l’intérieur, l’Agence pour la promotion et le développement social et économique des provinces du sud, l’OCP, le conseil régional, ainsi que les Forces auxiliaires. Alors que le déficit est à l’ordre de 3 millions DH. Pour certains observateurs basés à Laâyoune, la JSM est devenue l’autre champ de bataille entre ces deux rivaux politiques. Certains avancent même la volonté affichée de M. Ould Rachid de vouloir évincer M. Derham de sa place à la tête de la JSM qu’il occupe depuis plusieurs années, et dont les détracteurs lui reprochent principalement son absence quasi-totale de la ville et la gestion effective de l’équipe confiée à certains de ses proches. Pour rappel, Ould Rachid est également le président du Club municipal féminin de Laâyoune qui a remporté le championnat national lors de la saison dernière. Le public local craint que cette rivalité politicienne ait des répercussions sur les résultats de cette équipe, qui est le seul représentant des provinces du Sud au championnat national. Signalons que la direction technique de la JSM a été confiée à Fouad Sahabi en remplacement d’Aziz Khayati. La JSM avait terminé à la 11ème place avec un total de 34 points, au terme de la saison 2010-2011 du Championnat national de première division de football. quatre joueurs ont quitté l’équipe vers d’autres cieux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *