La journée de tous les enjeux

Le compte à rebours a désormais commencé pour les clubs du Championnat GNF-2 qui en est à sa 28e et avant-dernière journée. Plus que deux journées donc à disputer. Le temps est à la vitesse finale pour les clubs qui aspirent à une montée en GNF-1 et pour ceux du bas du tableau qui chercheront ce week-end à sauver ce qui peut l’être, si ce n’est pas déjà trop tard.
S’agissant des équipes du peloton, et si les choses se sont clarifiées pour le KAC de Kénitra qui s’est assurée une place parmi l’élite, même si battu pour la deuxième fois cette saison, la semaine dernière à Nador face au Fath local, tout reste à faire pour ses poursuivants. Il s’agit de l’union Sidi Kacem, deuxième au classement avec 50 points et accusant une marge de 5 points qui le sépare du KAC, et du Chabab Mohammédia, troisième, distancié également par trois points part rapport au Kacemis. Ayant remporté leurs matchs, loin de leurs bases, respectivement face à Chabab Khénifra par 0-2 et le RAC de Casablanca par 1-2. Des résultats qui n’ont rien changé à leur classement. Cette semaine sera donc décisive pour les deux équipes dans la mesure où le moindre faux pas leur sera fatal. Plus qu’une place est à prendre et ce sera au club qui sera le mieux disputer cette fin de championnat. L’USK, qui évoluera at-home, aura la tâche plutôt facile devant Majd Al Madina , 10e avec 32 points. Idem pour le Chabab, qui, comme par hasard, accueillera le poursuivant du Majd au classement, avec deux points d’écart, le Moghreb de Tétouan. Fath Nador, Même après son exploit de la semaine passée et avoir réussi à doubler la Mouloudia d’Oujda, passant en quatrième position, reste hors-jeu puisque quatre points le séparent de Mohammédia.
D’autant plus que pour cette semaine, il évoluera à l’extérieur de son bastion, à savoir à Fès où il affrontera le Wydad local. La Mouloudia, quant à elle, recevra les Khnéfris pour une rencontre où l’enjeu de qualification n’a pas lieu d’être. Par contre, c’est un enjeu d’une autre nature qui sera de mise cette semaine. Celui de la relégation en championnat amateur pour les clubs du bas du tableau. Pour le même Chabab Khénifra notamment qui, classé avant dernier avec 19 points, aura son honneur à sauver.
Un voeu auquel les Slaouis du Sporting, atomisés par le Difâa d’El Jadia dimanche dernier par quatre buts à un, ne peuvent plus aspirer puisque la relégation est désormais une condamnation.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *