La logique s’impose, suspense pour Lille

Le Bayern Munich et la Juventus de Turin ont rejoint Arsenal en huitièmes de finale de même que Barcelone et l’Ajax Amsterdam.
La seule grande exception à cette règle est venue du groupe  D, celui de Lille, tenu en respect 0-0 par le Benfica à Paris, tandis que Manchester United a été une nouvelle fois contraint de partager les points à domicile, cette fois avec Villareal. Lille a une nouvelle fois partagé les points mardi en concédant un nul crispant (0-0) face à Benfica, ce qui condamne les Nordistes à un exploit lors de la dernière journée de la Ligue des champions.
Les hommes de Claude Puel ont tout tenté pendant 90 minutes face aux Portugais, mais, dans un match qui a souvent ressemblé à une bataille de tranchées, ils n’ont rien pu faire.
Dans leur malheur, les Lillois peuvent se dire qu’ils ont de la chance puisque, dans un groupe D totalement indécis, Manchester United et Villareal se sont séparés sur un score de parité (0-0).
Cela signifie que Lille devra aller chercher sa qualification sur la pelouse des Espagnols dans deux semaines tandis que les protégés d’Alex Ferguson feront de même à Lisbonne.
"Je pense que sur l’ensemble de la partie, on a fait un match solide", a résumé Puel.
"Les Portugais ont failli réussir un hold-up dans les dernières minutes, comme ils l’avaient fait à l’aller.
"Nous avons réussi à nous créer six ou sept occasions mais nous n’avons pas su bien les exploiter", a poursuivi le technicien nordiste.
"Il va maintenant falloir aller chercher des points à Villareal. Mais c’est ce que je dis depuis le début de la compétition. Tout se jouera lors de la dernière journée", a-t-il conclu.
Le Bayern, quand à lui, a soigné le spectacle ainsi que le goal average en passant quatre buts aux malheureux autrichiens du Rapid de Vienne qui n’ont pas encore inscrit le moindre point dans ce tournoi.
Les Bavarois, grâce notamment à un doublé de Roy Makaay en seconde période, prennent la tête du groupe A devant la Juventus qui s’est contentée d’une petite victoire 1-0 (au demeurant suffisante) face à Bruges.
Les Bianconeri, victorieux grâce au vieil Alessandro Del Piero, sont deuxièmes de cette poule.
Dans le groupe B, l’Ajax Amsterdam a assuré la victoire grâce à un doublé de Nigel de Jong (2-1) face à un Sparta Prague n’ayant plus rien à perdre.
Les Néerlandais ont bénéficié de la victoire (1-0) d’Arsenal sur la pelouse du petit poucet suisse qui a définitivement mis fin au suspense.
Dans le groupe C, le Barça a donné la leçon au Werder Brême (3-1) pour s’assurer définitivement la première place avant la dernière journée dans deux semaines.
Derrière, tout se jouera lors de l’ultime match même si   Udinese a pris une option en allant s’imposer 2-1 au Panathinaïkos, avec deux buts en deux minutes dont un de l’ancien international français Vincent Candela.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *