La lutte gagne en intensité

La lutte gagne en intensité

Alors que le Championnat du GNF-1 a presque épuisé la moitié de la saison, les clubs prétendant au titre appréhendent que le temps leur est compté et qu’ils sont tenus de faire vite. Faire vite signifie ne pas laisser passer d’occasion et de creuser, à la limite du possible, l’écart susceptible de les mettre à l’abri de toute surprise fâcheuse. La tâche est d’autant plus ardue pour les clubs qui pataugent toujours en bas de la pyramide. La menace de la relégation pèse de plus en plus et le salut réside dans le butinage de points, à travers des victoires, pour le moins, salvatrices. Ainsi, le Championnat du GNF-1 aborde sa 13e journée avec des rencontres décisives pour certains, usuelles pour d’autres. L’on retiendra les matchs phares mettant aux prises l’Olympic de Khouribga au Wydad de Casablanca, ainsi que celui opposant l’équipe des FAR au Hassania d’Agadir, sans oublier la rencontre CODM, actuel leader, qui part mettre en jeu son strapontin à Settat. Le match CODM-RSS est le seul match avancé de cette 13e journée. L’enjeu est aussi crucial pour l’un comme pour l’autre de ces deux belligérants. Le premier tentant de consolider sa suprématie, le second en pleine extirpation d’une série de cauchemars qui a sérieusement entravé sa marche cette saison. En effet, le CODM avait renoué avec le conductorat lors de la journée précédente, en disposant du Kawkab de Marrakech. Un faux-pas de l’Olympic de Khouribga face à l’Association Sportive de Salé avait également contribué à cette situation. Les Meknassis doivent non seulement se cuirasser contre l’OCK et les FAR, poursuivants directs, mais aussi du Raja de Casablanca, leader virtuel au cas où il couronnerait la mise à jour de ses matchs par une victoire. Les Aigles verts disposent en fait de 22 points, soit à deux longueurs du leader, ainsi que d’un match en moins pouvant leur concéder la tête du peloton. Le WAC se déplacera à Khouribga où l’attend sur le pied de guerre l’OCK. Les locaux doivent toujours être amers suite à leur défaite surprise face à l’ASS. De ce fait, ils seront intraitables et tenteront de se rattraper, endossant ainsi le statut d’adversaire à craindre. Idem pour le WAC qui a été largué ces dernières journées, disposant à peine de 17 points, avec un match-retard. À égalité avec l’OCK, les FAR, qui avaient signé une ascension foudroyante, avaient été contraints au partage des points lors de leur dernier match face à l’Ittihad de Tanger. Une modeste prestation qui les a relégués au second plan. Les militaires seront en déplacement chez le Hassania d’Agadir, tenant du titre, mais qui a perdu de son éclat par rapport à la saison écoulée. La marche impériale qui l’avait caractérisé durant deux saisons successives a, en effet, cédé la place à une marche titubante, peu sûre et verbalisante. Les velléités des uns et des autres font en sorte que le match sera, pour sûr, rudement disputé. Le Raja de Casablanca accueillera, pour sa part, le Chabab de Mohammedia. Le rapport de force entre ces deux entités semble quelque peu disproportionné. Le raja ayant retrouvé la forme après avoir mené à bon port son engagement en Coupe de la CAF, qu’il s’est adjugée. De l’autre côté, l’on découvre un Chabab de Mohammedia, lanterne rouge de son état, venant à peine de goûter aux délices de la victoire, lors de la journée précédente face au Mouloudia d’Oujda. Pour leur part, les Oujdis doivent toujours digérer cette défaite surprise, tout en s’apprêtant à recevoir la Jeunesse Sportive d’Al-Massira. Les challengers se situent à quelques encablures des places de relégation et la tâche ne s’annonce pas de tout repos, notamment face à ce MCO qui avait fait montre d’une détermination inébranlable en début du Championnat. À Marrakech, le KACM s’attend à accueillir un adversaire qui a beaucoup de mérite, l’Association Sportive de Salé, nouveau venu au GNF-1 et tombeur de l’OCK la journée écoulée, sans négliger le parcours respectable qu’il fait. Le dernier match de cette 13e journée se déroulera à Fès. Le MAS local y croisera le fer avec le KAC de Kénitra.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *