La mission d’Oscar Fullone à la tête des «Etalons» prend fin

«Il faut considérer que M. Luis Oscar Fullone ne fait plus partie de l’encadrement technique de l’équipe nationale». C’est ainsi que le ministre burkinabé de l’Information, Théodore Kilimité a indiqué vendredi dernier à Ouagadougou que l’ancien entraîneur de l’équipe du Raja de Casablanca n’était plus le bienvenu à la tête de la sélection de football des «Etalons» du Burkina Faso, qualifiée pour la Coupe d’Afrique des Nations. «L’objectif immédiat au lendemain de sa nomination était de conduire l’équipe nationale à la CAN-2002. Nous sommes à une semaine de la CAN et nous constatons toujours son absence», a ajouté le responsable burkinabé.
Le sélectionneur argentin, nommé en septembre dernier entraîneur des «Etalons», n’a pu exercer ses fonctions à cause de ses nombreux déplacements en France au chevet de son épouse malade. Cette dernière se trouve actuellement à Casablanca où elle passe par une période de convalescence. Celui qu’on présentait comme le grand sauveur de l’équipe du Raja, le seul à même de pouvoir sortir le club de la crise dans laquelle il se débattait depuis plusieurs semaines, a donc été remercié. A rappeler que les contacts qui avaient eu lieu entre le coach argentin et les responsables rajaouis n’avaient pas abouti à cause, justement, de son engagement avec le Burkina Faso et celui qui le lie à l’équipe libyenne d’Ahly.
Les spéculations oratoires vont bon train sur son éventuel retour au Maroc. En attendant, l’encadrement technique des footballeurs des «Etalons» a été confié aux deux adjoints burkinabés de Luis Oscar Fullone, Jacques Yaméogo et Pihouri Wéboanga.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *