La nouvelle Juventus se dessine

La Juventus Turin, reléguée vendredi en 2e division pour son implication dans le scandale des matches truqués du football italien, a présenté trois de ses nouvelles recrues mardi, dont le jeune attaquant bulgare Valeri Bojinov et le milieu de terrain Cristiano Zanetti
«Quand on m’a dit que la Juventus me voulait, j’ai tout de suite répondu oui, sans même hésiter une minute», a déclaré mardi Valeri Bojinov, 20 ans, sur le site internet du club.
L’attaquant bulgare a été prêté un an à l’équipe turinoise par la Fiorentina, a indiqué mardi à l’AFP une source du club turinois.
Ce prêt a été conclu à l’issue d’un autre transfert qui a vu partir l’attaquant roumain, Mutu, 27 ans, de la Juventus vers le club de Florence, également rétrogradé en D2, pour 8 millions d’euros, a ajouté cette source. La Juve, qui a fait appel des sanctions prononcées à son encontre et attend pour la fin du mois de juillet les décisions définitives de la justice sportive, démarrera la saison prochaine avec deux autres recrues, également présentées mardi: les milieux de terrain Cristiano Zanetti , 29 ans, cédé en fin de contrat par l’Inter Milan , et Marco Marchionni , 25 ans, venu de Parme. Si elle devait être confirmée, la relégation en 2e division assortie de 30 points de pénalisation pourrait signifier que le club serait absent de l’élite du Calcio pendant deux ans.  Le club le plus mis en cause dans ce scandale de matches truqués devrait voir partir ses plus grandes vedettes comme Fabio Cannavaro, Gianluigi Buffon, Gianluca Zambrotta, Emerson, David Trezeguet ou Patrick Vieira. Mais la Vieille Dame ne perd pas espoir de garder dans ses rangs son meneur de jeu et nouveau champion du monde Alessandro Del Piero, 31 ans, dont 13 saisons au club. La Fiorentina et la Lazio Rome ont également été rétrogradées en 2e division avec respectivement douze et sept points de pénalisation. L’AC Milan a été maintenu en 1re division mais privé de Ligue des Champions, avec 15 points de pénalisation la saison prochaine. Les quatre clubs ont été reconnus coupables d’avoir pu profiter d’arbitrages favorables au cours de la saison 2004-05.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *