La petite reine en fête dans les provinces du Sud

La petite reine en fête dans les provinces du Sud

Les coureurs marocains ont brillé lors de la deuxième édition du Grand Prix de la Marche Verte, tenue du 16 au 18 février dans la région de Laâyoune- Boujdour-Sakia-El Hamra. Tout au long de trois jours la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra a vibré au rythme de la deuxième édition du Grand Prix de la Marche Verte du cyclisme devenu un rendez-vous annuel pour fêter ce sport dans les provinces du Sud. Ainsi, le Marocain Ismail Ayoune s’est parfaitement illustré lors de la dernière journée de cette compétition en remportant, samedi, le Grand Prix de la Marche Verte, disputé dans le cadre de la dernière étape de la 2è édition de ce challenge international organisée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI. Lors de cette 3è étape courue entre Laâyoune et Foum Louad (140 km) avec retour à Laâyoune, Ayoune a réalisé un chrono de 02h 21min, devançant ses compatriotes Essaïd Abelouache et Adil Jelloul, auteurs du même chrono. Les autres Marocains Tarik Chaoufi, Soufiane Haddi et Mohammed Saïd El Ammoury sont entrés, respectivement, dans les 4è, 5è et 6è positions, à 10 secondes de Ayoune. La 1ère étape de cette course internationale, Laâyoune-Boujdour, avait été remportée par Chaoufi,  qui a parcouru les 170 km  dans un temps de 03h 19min 16sec devant ses compatriotes Abdelâati Saâdoune et Mouhcine Lahssaini,
Tandis que la 2è étape, Laâyoune-Tarfaya, était revenue au Letton Andris Smirnovs, ce dernier  a parcouru la distance de l’épreuve (120 km), entre Laâyoune et Tarfaya en passant par Tah, dans un temps de 02h 57min 53sec, devançant au sprint les autres coureurs . Cette course internationale, inscrite dans le calendrier de l’Union cycliste internationale, connaît la participation de 12 équipes arabes, africaines et européennes de six coureurs chacune, qui doivent parcourir un total de 420 km répartis sur 3 étapes avec départ et arrivée à Laâyoune. les coureurs ont démontré de hautes qualités techniques et des capacités exceptionnelles sous l’enthousiasme d’un public nombreux et attentif. Cette manifestation qui rentre dans l’animation sportive des provinces du Sud, a été initiée par la Fédération royale marocaine de cyclisme en partenariat avec l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud du Royaume et en collaboration avec le ministère de la jeunesse et des sports et le Comité national olympique marocain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *