La réforme du sport, objectif majeur des assises nationales

La réforme du sport, objectif majeur des assises nationales

«La stratégie nationale du sport à l’horizon 2020 est un projet qui requiert la mobilisation de tous les acteurs sportifs», a indiqué, Nawal El Moutawakil, ministre de la Jeunesse et des Sports, mercredi, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à Rabat. Pour hisser notre sport national au rang qu’il mérite tant sur le plan national qu’international, il est nécessaire de le doter d’une vision stratégique cohérente. Une stratégie tendant à faire revivre le sport national et faire de notre pays un carrefour sportif. Celle-ci s’articule autour de dix objectifs, dont «promouvoir le droit fondamental au sport et une pratique sportive facteur d’intégration sociale», «consacrer les valeurs de la jeunesse», «promouvoir une bonne gouvernance au sein des instances impliquées dans le sport», et «renforcer la qualité du réseau d’infrastructures sportives de proximité».
La réalisation de ces objectifs nécessite l’augmentation du nombre de pratiquants réguliers du sport, le nombre des encadrants sportifs qualifiés et le nombre des adhérents aux clubs dans l’objectif de créer la base d’évolution du sport d’élite. Par ailleurs, le programme des Assises du sport portera sur la présentation d’une base de données sur la stratégie et les résultats du diagnostic de la réalité du sport national, en plus des exposés sur «la promotion du sport et la pratique sportive», «la modernisation de la gouvernance», «la rétablissement du système de formation» et «la diversité des sources de financement du sport». Le département de Nawal El Moutawakil s’est engagé dans cette stratégie. L’objectif des Assises nationales est d’arriver à des solutions pour une véritable réforme du sport au Maroc et pour avoir une vision claire sur les critères de l’essor sportif et les difficultés à surpasser pour atteindre le but escompté.
La ministre a noté que la conjoncture actuelle et le niveau développé du sport dans le monde ne permettent pas de se produire en amateur, mais «il est devenu obligatoire d’évoluer en professionnel et de mettre en place un plan d’action de moyen et long termes pour développer le sport au Maroc».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *