La RSS dans la tourmente

Joueurs et staff techniques en grève, crise financière, conflit entre joueurs et entraîneur, souffrant d’une multitude de problèmes, la Renaissance Sportive de Settat continue sa descente vers la zone des relègables au classement du championnat de GNF I.
Elle occupe désormais la 13ème position après sa défaite dimanche dernier face à l’Ittihad de Tanger (3-0). La RSS n’a fait jouer que ses juniors vu que les joueurs de l’équipe ‘’A » ont refusé de faire le déplacement à la ville du Détroit. Réclamant leurs arriérés de primes, ils avaient boudé les entraînements depuis plus de deux semaines. Des arriérés qui seraient, selon le président du club Rachid Azmi, de l’ordre de 16.500 dirhams par joueur. La somme de plus d’une année de primes pour certains.
Lundi matin, les grévistes ont repris les entraînements. Une décision qui, selon le gardien de but Mohamed Chahidi, ne signifie en aucun cas la fin du mouvement de protestation. «Nous nous entraînons certes, mais nous ne ferons pas le déplacement à Laâyoune, le week-end prochain, pour affronter la Jeunesse d’Al Massira», a-t-il précisé. Il faut dire que cette accalmie a été demandée par l’entraîneur du club, Abdellatif Kilech. « La condition physique des joueurs risque de diminuer après un arrêt prolongé des entraînements », a-t-il expliqué.
Quant à son refus d’accompagner l’équipe à Tanger, il n’est pas à mettre sur le compte du mouvement de grève. « J’ai tout simplement refusé de coacher une équipe qui ne s’est pas entraînée depuis plusieurs jours». A ceci s’ajoute un différend qui oppose le technicien settati à l’ex-international gardien de but Driss Benzekri. Ce dernier a renforcé les rangs de son équipe à l’occasion de son déplacement à Tanger après plus de trois mois d’absence. Kilech avait infligé à son keeper, juste avant la rencontre de la RSS contre le TSC pour le compte de la sixième journée du championnat, une amende de 1500 DH. « C’était la sanction de son indiscipline, de ses retards aux entraînements,…», a expliqué le coach. Driss Benzekri n’a pas apprécié et a cessé depuis d’assister aux entraînements. Réunie vendredi dernier, la commission provisoire de la RSS a décidé la tenue d’une assemblée générale extraordinaire, le jeudi 20 février à l’hôtel du Parc à Settat à partir de 21h.
L’élection d’un comité est à l’ordre du jour. Signalons que suite à sa défaite contre Majd Al Madina en finale de la Coupe du Trône le 02 novembre 2002, le club est dirigé provisoirement par une commission de six personnes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *