La RSS défie les FAR

La RSS défie les FAR

Après la fête, place maintenant, aux choses sérieuses. Le championnat national de football reprend, ce week-end, et tant mieux pour les fans du ballon rond, avec le matche en retard comptant pour la 16e journée du GNI. Dimanche, la RSS recevra sur son terrain le leader du championnat, les FAR. Dans l’autre rencontre en moins, la JSM accueillera, mardi, devant son public, le Raja de Casablanca. Les Settatis, qui occupent la 15e position avec 12 points, n’ont pas droit à un faux-pas. Toute défaite pourrait enfoncer le club dans le bas du tableau. Et ce ne sera pas une mince affaire.
Leur adversaire du jour, les FAR, n’est autre que l’actuel leader du championnat avec 33 points. Les protégés de Mohammed Fakhir, qui restent sur une série de victoires à l’extérieur (4 victoires), ont, depuis le début du championnat, fait preuve d’une équipe qui gagne, une équipe difficile à jouer. Sur la pelouse du stade Laghdaf, la JSM aura, en revanche, un match difficile contre le cinquième du championnat à l’issue de la 15e journée, le Raja de Casablanca. 12e avec 14 points et un match en moins, la JSM n’a d’autres alternatives que la victoire si elle veut préserver ses chances de rester en première division.
Les hommes d’Henri Michel, qui, eux, comptent 29 points, deux défaites à l’extérieur et deux matches en retard, tenteront de glaner les trois points de victoire, ou au moins ramener un match nul, pour réduire l’écart qui les sépare des FAR. Dans le GNF II, la course pour la montée bat son plein. Le leader, l’Olympic Safi, qui compte 34 points, soit cinq longueurs d’avance sur ses poursuivants immédiats, Hilal Nador et Ittihad Touarga, sera en déplacement à Tétouan où il affrontera l’équipe locale du Maghreb de Tétouan, qui reste sur deux défaites consécutives. Faces au sixième du championnat, les Safiots essayeront de garder cet avantage psychologique, d’autant plus que la tâche ne sera pas facile pour ses dauphins.
Alors que l’Ittihad Touarga sera en déplacement à Fès, où il jouera contre l’avant dernier du classement, le Widad local, le Hilal Nador, lui, sera opposé à l’Ittihad de Mohammédia, chez lui. De son côté, Difâa El Jadidi, quatrième au classement avec 26 points, se rendra à Casablanca pour défier l’équipe locale de Majd Al Madina, menacée de relégation (14e), surtout après sa défaite lors de la dernière journée face au leader.
Quant au Stade Marocain, en pleine ascension, il aura une autre occasion pour confirmer ses bons résultats, cette fois-ci, face à la RSB, victorieuse de l’autre club de Nador, le Fath, lors de la précédente journée. À Rabat, le Fath local, à la recherche de son passé d’antan, recevra la formation casablancaise de Rachad Bernoussi, 8e du championnat avec 22 points, euphorique après sa victoire face au Stade Marocain, lors de la 17e journée.
L’autre club de Nador, le Fath, accueillera le Najm de Marrakech, 13e du GNF II, avec comme objectif : les trois points de la victoire. La tâche ne sera pas facile car les Marrakchis feront tout pour échapper à la zone de relégation. Le dernier match de cette 18e journée mettra aux prises l’Ittihad Bidaoui à la Renaissance Sportive de Casablanca. Un derby casablancais qui promet d’être très disputé, d’autant plus que les deux équipes se connaissent très bien et figurent toutes les deux dans le bas du classement, surtout l’équipe de l’Ittihad.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *