La RSS veut sauver les meubles

Le bureau dirigeant de la Renaissance sportive de Settat (RSS), s’est penché, lors d’une réunion mercredi soir au siège du club, sur les différents problèmes qui entravent la bonne marche du club, notamment au niveau financier. Le président du bureau dirigeant de l’équipe, M. Rachid Azmi, a souligné, lors de cette réunion à laquelle ont pris part en particulier quelques anciens joueurs et ex-dirigeants du club, que cette assemblée a été convoquée pour ouvrir un débat « franc » entre les différentes composantes de la ville et ses potentialités sportives pour examiner les problèmes qui entravent la marche du club depuis quatre ans. La RSS occupe l’avant- dernière place au classement général du Championnat national de première division (GNF-1), à quatre journées de la fin de la saison, a-t-il indiqué. Le club, qui a grandement contribué à faire connaître la capitale de la Chaouia, connaît aujourd’hui des problèmes qui pourraient hypothèquer son maintien parmi l’élite du football national, a averti M. Azmi, appelant les responsables et les dirigeants à ne ménager aucun effort pour faire sortir la RSS de cette situation de crise. Au cours de cette réunion, marquée par un débat houleux, les participants ont relevé que le président et le bureau dirigeant du club sont les seuls responsables de la situation dont souffre le club qui, ont-ils noté, doit être soutenu pour le reste du championnat.
Pour l’entraîneur du club, M. Abdellatif Kellich, la situation actuelle de la RSS a eu des effets négatifs sur le rendement des joueurs, ce qui explique les résultats plutôt médiocres du club au cours de l’actuelle saison sportive. Toutes les composantes de la ville doivent conjuguer leurs efforts pour faire sortir la RSS de cette crise et lui permettre de se maintenir chez l’élite, a-t-il dit.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *