La Soirée de tous les nuls

Mercredi dernier a été la soirée de tous les nuls en Champions’ League. Et pour cause : tous les matchs comptants pour les groupes A et B se sont soldés par des nuls, dont deux vierges. Le match phare de la soirée s’est tenu au Nou Camp , et a mis aux prises le Barça de Christanval, Kluivert, Rivaldo, qui recevaient Totti, Batistuta, Candela, Cafu et tous les autres champions d’Italie. Le début de la rencontre a été des plus timides. La première période voyait les deux équipes se contenir. La volonté d’aller de l’avant ne manquait pourtant pas. Il fallait attendre la 57e minute pour voir le cours des événements changer. Sur un coup franc de Candela, Panucci récupère la balle et trompe Reina aux six mètres (0-1, 57e). Dès lors, les Catalans se sont mis à jouer leur va-tout. Ils n’ont pas tardé par en être récompensés par Kluivert, une nouvelle fois décisive. L’attaquant néerlandais, servi par Puyol, s’est démarqué de Candela avant de battre le gardien romain d’une reprise tendue du droit sous la barre, pour son 6e but en Champions League (1-1, 82e). Comme quoi il ne faut jamais donner la balle à Kluivert.
Ce match nul ne fait pas l’affaire des Romains qui restent 3es du groupe B avec 3 points, tandis que le Barça conserve le leadership avec 5 points, devant le Galatasaray.
En effet, du côté d’Anfield Road, Liverpool a eu fort à faire face aux Stambouliotes, toujours invaincus après deux journées. Les partenaires de Sébastien Pérez ont tenu tête aux coéquipiers d’Owen tout au long de la partie. Un jeu sans complexe et en toute confiance.
Pas un moment le club turc n’a laissé croire qu’il pouvait perdre. Malgré plusieurs occasions nettes, les Anglais ne réussissaient jamais à prendre le dessus sur les Turcs qui ont fini par ramener finalement un point de leur déplacement outre-Manche (0-0). Avec deux points seulement au compteur dans le groupe B, les Reds devront aller chercher leur salut dans une semaine à Istanbul… ou en rester là. L’équipe de Nantes était, quant à elle, tout près de créer l’exploit de cette 3e journée de la seconde phase dans le groupe A, face à Manchester United (1-1), l’autre rencontre de ce groupe mettait aux prises à Porto le Boavista de Sanchez au Bayern de Munich. Rien n’a été marqué en première période, même si les Lusitaniens jouaient crânement leur chance.
Malgré tous leurs efforts, les partenaires de Duda ne parvenaient jamais à prendre en défaut la défense bavaroise. De leur côté, si Santa Cruz et les siens se démenaient pour arracher trois points précieux, les deux équipes se séparaient finalement sur le score nul et vierge de 0-0. Rien ne change donc dans le groupe A : Manchester conserve la tête par 5 points, a égalité avec le Bayern, devant Boavista (4 points) et Nantes (1 point).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *