La Transmarocaine ou l’adrénaline autrement

La Transmarocaine ou l’adrénaline autrement

Véritable défi sportif, les participants vont à la découverte de lieux improbables, passant par des paysages à couper le souffle. Et c’est là la teneur touristique de la compétition.

Quelques jours seulement nous séparent de la tenue du 11ème raid multisport qu’est la Transmarocaine 2016 et de la 4ème édition du «Morocco Tizi N’Trail».
Il fait partie de ces événements sportifs dont l’objectif dépasse le cadre des activités physiques pour devenir carrément un vecteur de promotion touristique. Les organisateurs ont annoncé mardi à Casablanca lors d’un point de presse que deux grandes manifestations sportives se succéderont ainsi autour de la belle ville de Ouarzazate avec la découverte de la vallée d’Ounila et du Ksar d’Aït Benaddou, classée au patrimoine mondial de l’Unesco, du 19 au 26 mars puis du 25 au 29 mars.
La première course, organisée par étapes, sera ouverte à tous les sportifs, par équipes de deux, mixtes ou non. Il s’agit de la Transmarocaine qui compte dans son sillage une expérience qui date d’une décennie.

Pour y participer, les coureurs doivent pratiquer la course à pied de manière régulière ou le trail, savoir rouler des distances convenables en VTT et bien comprendre la course d’orientation comme le font clairement comprendre les organisateurs de cet événement. Véritable défi sportif, les participants vont à la découverte de lieux improbables, passant par des paysages à couper le souffle. Et c’est là la teneur touristique de la compétition.
La Transmarocaine en cette nouvelle édition se veut aussi créative. Ainsi, tous les coureurs sont-ils invités à participer gratuitement à la 1ère édition du Trail d’Aït Benhaddou, sur une distance de 23 kilomètres.
Le deuxième grand événement est le Morocco Tizi N’trail. Bien qu’il n’ait pas le même nombre d’années d’expériences que la Transmarocaine (créé en 2013), il n’a toutefois rien à lui envier.

Ses adeptes se font de plus en plus nombreux. Concrètement, il s’agit d’un trail organisé en trois étapes et ouvert à tous les passionnés. La première étape commence avec le trail d’Aït Benhaddou, les deux autres étapes auront lieu dans la vallée d’Ounila et les montagnes de l’Atlas. Les participants ont le choix de réaliser les étapes en course ou en randonnée.

Sur cette dernière option, les distances sont adaptées, toujours sur le même parcours que les traileurs. Rappelons que la Transmarocaine est une course d’orientation multisport solidaire, organisée pour la première fois en 2006. Depuis, elle a lieu chaque année et  connaît un franc succès auprès de sportifs exigeants et amoureux de la nature.

Chaque année, quelque 40 à 50 équipes de 2 personnes (en moyenne, 50% d’équipes d’hommes, 35% d’équipes mixtes et 15% d’équipes filles), participent à cette aventure, soit pour gagner cette course, devenue prisée par les raideurs européens, soit pour bien figurer au classement. Au final, tous et toutes souhaitent vivre une grande aventure avec son ou sa partenaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *