La ville de Marrakech retrouve son marathon

La treizième édition du marathon international de la palmeraie de Marrakech aura lieu le 27 du mois courant. À cette occasion, le président du marathon, Mohamed Knidri, a donné vendredi dernier une conférence de presse. Après un arrêt de plus de deux ans, cette manifestation reprend donc son bout de chemin pour renouer avec douze éditions jalonnées de succès.
Durant toutes ces années d’existence, ce marathon a réussi à se faire une réputation internationale pour drainer les meilleurs marathoniens du monde. À tel point que ce coup d’arrêt n’a pas empêché les athlètes de renom de revenir cette année pour fouler de nouveau le sol de la ville rouge. Quelque 5000 athlètes représentant sept pays seront présents au point de départ le dimanche 27 janvier 2002. Il s’agit de marathoniens provenant de France, de Russie, de Roumanie, d’Ethiopie, d’Algérie, d’Arabie saoudite et, cela va de soit, du Maroc. Le marathon sera composé de deux boucles, une seule pour le semi-marathon, sur un parcours plat et rapide. Une nature qui permettra de réaliser de grandes performances et tenter de battre le record mondial de 02h 05mn 42sec.
Organisée, sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, par l’association « Le Grand Atlas » et l’agence D.M.C, en collaboration avec la wilaya de Marrakech, cette manifestation a nécessité une enveloppe de près d’un million de dirhams. Le président du marathon, Mohamed Knidri a déclaré, dans ce sens, que cette manifestation constitue un tremplin pour le secteur touristique. Un constat qui se vérifie puisque l’organisation de ce marathon à Marrakech a toujours contribué à la promotion du produit touristique de cette ville magique. Les précédentes éditions ont été largement couvertes par les chaînes de télévision et les médias étrangers. Ce qui a permis à beaucoup de touristes de découvrir les images attrayantes et les splendeurs d’une cité historique et qui, plus est, fait partie du patrimoine universelle. En plus de son attrait naturel, le marathon de Marrakech a réussi également, et surtout, à faire prévaloir les talents de plusieurs athlètes, jusqu’alors méconnus, tout au long de ces douze éditions.
Le responsable de cette compétition internationale a souligné que toutes les dispositions ont été prises pour que cette treizième édition renoue avec la réussite de ses précédentes.
Il a ainsi appelé toutes les composantes économiques, politiques et sportives de la ville à se déployer pour donner à cette manifestation tout l’éclat qu’elle mérite. Marrakech conserve en tout cas sa capacité d’émerveiller. Et ce n’est pas un hasard si, jadis, elle prêtait son nom à tout le pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *