septembre 22, 2018

 

La ville ocre accueille le championnat du monde : Marrakech capitale mondiale du judo

La ville ocre accueille le championnat du monde : Marrakech capitale mondiale  du judo

Ce Championnat du monde de judo est une nouvelle concrétisation du principal objectif de la FRMJAMA qui consiste à devenir leader dans cette discipline en Afrique et faire partie des fédérations de judo les plus actives dans le monde.

La ville de Marrakech s’apprête à accueillir du 9 au 12 novembre un événement de grande envergure. Il s’agit du Championnat du monde de judo toutes catégories. Forte de la participation de 60 judokas des plus performants dans le monde venus de 40 pays et issus des 5 continents, cette compétition représente un vrai challenge pour le Maroc.

«La participation des meilleurs judokas du monde à cette manifestation sportive, organisée pour la première fois en Afrique, contribue au rayonnement sportif et touristique international du Maroc, et permet de démontrer au monde les valeurs de modernité, de paix et de tolérance prônées par le Royaume», a déclaré Chafik El Kettani, président de la Fédération royale marocaine de judo et arts martiaux assimilés (FRMJAMA), lors d’un point de presse tenu mardi à Marrakech. Ce Championnat du monde de judo est une nouvelle concrétisation du principal objectif de la FRMJAMA qui consiste à devenir leader dans cette discipline en Afrique et faire partie des fédérations de judo les plus actives dans le monde.

Des ambitions qui sont soutenues par une batterie de mesures qui consiste notamment en l’élargissement de la base des pratiquants, la participation aux différentes compétitions régionales et internationales et la mise en place des centres de formation. Pour asseoir cette bonne dynamique, M. El Kettani rappelle que le Maroc abritera dès 2018 trois éditions successives du Grand prix de judo 2018, 2019 et 2020, le Championnat du monde judo-juniors en 2019 et le Championnat d’Afrique en 2020. Le secrétaire général de la Fédération internationale de judo (FIJ), Jean Luc Rougé, a pour sa part souligné que le Maroc a déjà prouvé sa capacité à organiser des manifestations sportives d’envergure internationale.

«Cette prestigieuse compétition conforte les capacités du Royaume à organiser de grands rendez-vous sportifs à l’échelle mondiale», a-t-il souligné, mettant en relief le projet de création d’un centre africain de formation en judo.

L’organisation de cette compétition mondiale s’inscrit dans la lignée de la volonté du Royaume de promouvoir les bienfaits du sport pour la jeunesse. Le judo, sport éducatif par excellence, figure parmi les sports à promouvoir auprès de la jeunesse du Maroc pour ses valeurs éducatives. Cette conférence de presse s’est déroulée en présence notamment du directeur des sports au sein du ministère de la jeunesse et des sports, Mostafa Azaroual, et des membres de la FRMJAMA. Organisée conjointement par la Fédération internationale de judo (FIJ) et la FRMJAMA sous l’égide du ministère de la jeunesse et des sports, cette prestigieuse compétition est dotée de 500.000 euros.

Créée en 1959, la FRMJAMA, l’une des plus actives fédérations olympiques en Afrique, compte aujourd’hui 8 ligues, 400 clubs répartis dans tout le Royaume et 20.000 pratiquants. Elle organise annuellement 40 compétitions nationales et 230 compétitions régionales. Aussi,  elle compte parmi ses membres 15 judokas classés dans les 50 premiers dans la World Ranking list de judo dans toutes les catégories.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *