Laalou et Hilali se lancent dans un nouveau défi

Laalou et Hilali se lancent dans un nouveau défi

La lutte pour obtenir les premières places lors de la Finale mondiale 2009 d’athlétisme, qui se déroulera les 12 et 13 courant à Thessaloniki, en Grèce bat son plein.
Après Berlin, les athlètes nationaux ont fait le déplacement en Grèce. Grâce aux points cumulés aux différentes manifestations de l’année, Amin Laalou et Siham Hilali se sont qualifiés pour la finale du 1.500m. Après la participation modeste nationale à Berlin, le spécialiste du 800m, Laalou, a toutefois décidé de faire l’impasse sur ce rendez-vous à cause d’une fatigue qu’il ressentait au terme des Championnats du monde à Berlin (15-23 août). Pour faire oublier la déception des Mondiaux d’athlétisme, Laalou a promis une place au podium des Championnats du monde en salle en mars 2010 à Doha. «J’ai fait de mon mieux pour franchir le cap des 1.500 et du 800m mais la chance n’était pas de mon côté à Berlin», a indiqué le spécialiste du 800m. Il est à mentionner que le spécialiste du double tour de piste, Amin Laalou, prendra part le 20 septembre au meeting de Shanghai puis aux VI-èmes Jeux de la francophonie à Beyrouth (30 septembre-3 octobre) et au Championnat arabe d’athlétisme à Damas (6-9 octobre).
Sa compatriote, Siham Hilali, 23 ans, ancienne championne du monde cadette du 3.000m, sera au départ du 1.500m à Thessaloniki. Elle sera à sa deuxième Finale mondiale après celle de 2007 à Stuttgart où elle avait terminé en 5e position. La double médaillée de bronze aux Mondiaux en 2004 juniors à Grosseto, en Italie (1.500/3.000m) sera présente aux prochains Jeux de la francophonie et au Championnat arabe d’athlétisme pour défendre les couleurs nationales. À noter que la Finale mondiale 2010 d’athlétisme aura lieu au Maroc. Rappelons que lors des 12es championnats d’athlétisme à Berlin, deux athlètes nationaux ont été écartés de la compétion pour cause de dopage. Il s’agit de, Meryem Alaoui Selsouli (1.500m) et Jamal Chatbi (3.000m steeple). Une première dans l’histoire de la participation marocaine aux Mondiaux. Les Mondiaux de Berlin sont désormais un point noire dans leur carrière qu’il serait difficile d’effacer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *