Lahcen Ahansal à Cape Town

Lahcen Ahansal à Cape Town

Le champion de course extrême Lahcen Ahansal fera un déplacement à Cape Town, en Afrique du Sud, pour participer à la première édition de «Red Bull Cape Town Man», une rencontre sportive qui se tiendra le 19 novembre dans cette fameuse cité historique et touristique.
Course de relais par équipes, spécialisée dans les sports extrêmes, cette manifestation promet d’être une des rencontres sportives les plus spectaculaire et excitante de l’année.
Cette rencontre met en vedette des athlètes valeureux venus d’horizons divers, héros dans leur pays et à l’échelle internationale, dans quatre disciplines différentes : kitesurfing, cyclisme, course en montagne, parachutisme. Cette compétition multidisciplinaire rassemblera 70 équipes internationales formées chacune de quatre athlètes.
Pronostiquée comme «la plus grande compétition africaine de sports extrêmes» que le continent n’ait jamais accueilli, «Red Bull Cape Town Man » fera assurément monter l’adrénaline aux spectateurs et aux compétiteurs. En effet, les athlètes devront relever de nombreux challenges face au légendaire «Cap des tourments».
Ce n’est pas la première fois que l’athlète marocain Lahcen Ahansal prend part à une compétition mondiale aussi importante. L’athlète avait auparavant participé à la compétition «Giants of Rio», où il est arrivé deuxième.
Ahansal fera partie de l’équipe MENA, constituée de quatre champions de pays arabes. Il participera à cet événement hors limites, lors de la troisième phase: la course en montagne.
Quant aux autres étapes, c’est le libanais Fadi Abdo, champion de kitesurfing, qui annoncera la couleur suivi de Humaid Mehrab Hussain Ramadan, le cycliste Emirati, et en dernier lieu par le parachutiste saoudien Abdul Bari Abdullah.
L’itinéraire tracé, entre nature et cité, un des plus périlleux qui existe au monde est parsemé d’obstacles, de changements de terrains : mer, terre, air et de surfaces gazon, terre, boue…, de parcours difficiles et longs. Pour terminer ce parcours, il faut faire preuve d’une certaine expertise dans les techniques que seuls les champions peuvent avoir.
Après 15 kilomètres de kitesurfing, autour de la célèbre prison «Robben Island», où était détenu Nelson Mandela pendant ses 27 ans d’incarcération, ce sont les aventuriers en vélo qui passeront à travers le plus ancien bâtiment de la ville, «The Cape Castle» pour rejoindre la montagne; 36 kilomètres ardus à parcourir de la plage à la montagne, avant de céder le relais aux coureurs. 20 kilomètres attendent ces derniers, en partant du bas de «Table Mountain» jusqu’au sommet à 1000m au-dessus du niveau de la mer. Enfin, les parachutistes feront leur saut de «Table Mountain» sur une zone étroite appelée «Signal Hill», puis repartiront vers « Lion’s Head» où ils devront cette fois clore la compétition avec une descente à grande vitesse sur la plage de «Clifton».
Cape Town, la Cité Mère, par son immense beauté naturelle, ses kilomètres de plages, ses terres naturelles, ses réserves océaniques, est une des villes touristiques les plus visitées au monde. Sa typographie, s’élevant à 1000 mètres au-dessus du niveau de la mer sur moins de 5kms, fait de Cape Town un site idéal pour accueillir une course de relais qui inclut des éléments naturels et des constructions citadines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *