Lahcen Ahansal dopé par Red Bull

Lahcen Ahansal dopé par Red Bull

Une équipe, composée d’athlètes arabes, dont le champion du désert, Lahsen Ahansal, s’envolera, le 5 décembre prochain, à destination de Rio de Janeiro pour prendre part à « Rio Géants de Red Bull », épreuve de relais par équipe. Près de 80 équipes, venues de tous les coins du monde et représentant plus de 30 pays, vont participer à cet événement, le premier du genre organisé par Red Bull. Ahansal sera aligné dans l’épreuve de course sur sable qui se déroulera sur les plages et les rues d’Ipanema et de Copacabana.
Le choix du champion marocain n’est pas fortuit. En remportant haut la main, et à sept reprises s’il vous plaît, le «marathon des sables», l’une des épreuves les plus dures, Ahansal est devenu un des grands spécialistes de cette discipline à travers le monde. Son coéquipier dans cette épreuve de relais par équipe n’est autre que le Saoudien Ibrahim Khalofeh, coureur de courtes distances et membre de l’équipe nationale saoudienne de Triathlon. Contrairement à Ahansal, qui en est à sa première sortie internationale, Khalofeh a disputé plusieurs compétitions, dont le triathlon militaire international, qui a eu lieu à Abou Dhabi en 2002, et le triathlon international britannique en 2003.
Le troisième athlète arabe qui fera partie de la compétition est Maxime Chaaya, originaire du Liban.
Ce dernier aura la lourde tâche de parcourir 45 kilomètres au guidon de son VTT, d’abord à travers les ruelles de la vieille ville de Rio de Janeiro en serpentant jusqu’au Corcovado (à 704 mètres au-dessus du niveau de la mer), puis en descente jusque dans la jungle d’un parc national (Parque Nacional da Tiuca). Chaaya, lui aussi, n’est pas un inconnu. Chaaya avait arraché en 2000 une place sur le podium au Safari Sportif International du Kenya, avant de rééditer le même exploit l’année d’après. Mais sa plus belle prestation, exploit surhumain, est l’ascension de douze des plus hauts sommets du monde, incluant le Mont Blanc en France, en septembre 2001, et, le mont Cho Oyo au Tibet en décembre 2003 où il a planté le drapeau libanais. Pour sa part, Mansour Abul Houl, originaire des Emirats Arabes Unis, sera aligné dans l’épreuve de natation, dont le coup d’envoi sera donné sur la plage de Copacabana.
Il devra défier et ses concurrents et les marées de l’Océan Atlantique. Champion de triathlon des Emirats en 1998, il va devoir nager, en pleine mer, le long de la côte, près de 3 km avant d’atteindre les falaises depuis lesquelles il devra effectuer 2 sauts d’environ 4 mètres de hauteur. Les trois représentants arabes seront rejoints par Laurent Thevenot, 20 ans, spécialiste de vol en deltaplane. Pour les différents participants, «Rio Géants de Red Bull» sera l’occasion de pousser leurs limites, mais aussi d’admirer les sites magiques qui font de Rio l’une des plus belles villes du monde.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *