Lakhdar Belloumi, ex-international algérien : «La finale se jouera entre le Maroc et la Côte d’Ivoire»

Lakhdar Belloumi, ex-international algérien : «La finale se jouera entre le Maroc et la Côte d’Ivoire»

ALM: Vous suivez les rencontres de la CAN-2012 malgré l’absence de l’équipe nationale d’Algérie?
Lakhdar Belloumi: C’est sûr. J’ai suivi le premier match du Maroc et je continuerai à suivre toutes ses rencontres ainsi que celles des pays arabes participant à cette édition.

Comment voyez-vous le match Maroc-Gabon qui aura lieu ce vendredi?
J’espère qu’on va assister à un match plaisant, avec un beau jeu des deux côtés.

Que pensez-vous de l’adversaire du Onze national marocain?
Vous savez, les dernières années, toutes les équipes africaines sont fortes, la preuve c’est que toutes les équipes moyennes se sont qualifiées pour cette CAN-2012. En Afrique, il n’y a plus de faibles ou fortes équipes.

Qui sortira gagnant lors de cette rencontre?
Que le meilleur gagne ! Mais le plus important pour les responsables techniques, notamment l’entraîneur, c’est le rendement global aux niveaux tactique et technique.
 
À votre avis, quelles sont les équipes favorites pour s’adjuger le titre de cette édition?
Je dirai le Maroc et la Tunisie, mais il ne faut pas oublier la Côte d’Ivoire et le Ghana. Je pense que les quatre équipes formeront le dernier carré. La finale de cette CAN se jouera entre le Maroc et la Côte d’Ivoire.

Avez-vous suivi les matchs lors des éliminatoires de la CAN-2012?
Bien sûr, j’ai suivi plusieurs rencontres, notamment celles de l’Algérie. Et j’ai même assisté au duel Maroc-Algérie (4-0). Malheureusement, les Verts ont été éliminés.

Comment évaluez-vous le jeu et le niveau de l’équipe nationale du Maroc durant les éliminatoires à la Coupe d’Afrique des Nations-2012?
Au début, le niveau de l’équipe du Maroc était moyen, mais après l’arrivée du coach belge, l’équipe a bien joué et s’est transformée en une équipe solide. Et lors de la grande victoire du Onze marocain contre l’Algérie, l’équipe est bien partie.

Que pensez-vous de l’arrivée de Halihodzic à la tête des Verts?
C’est une bonne chose, mais il reste beaucoup de travail, car nos locaux sont en retard, donc on a un problème au niveau du championnat local.

Comment voyez-vous l’avenir du football algérien?
L’avenir du football algérien est assuré, mais à condition qu’on travaille davantage, surtout les joueurs locaux pour développer le football local.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *