Lance Armstrong confirme sa participation

Lance Armstrong confirme sa participation

«Nous avons eu récemment l’occasion de discuter de vive voix avec lui», a déclaré Christian Prudhomme, directeur du Tour, en évoquant une rencontre qui s’est tenue dernièrement à l’aéroport de Roissy, avec Jean-Etienne Amaury et Yann Le Moenner, les dirigeants d’ASO (Amaury Sport Organisation, maison-mère du Tour de France).
«Il nous a fait part de sa volonté de disputer le Tour et nous a dit que s’il revenait, c’était avant tout pour sa fondation» (de lutte contre le cancer), a précisé Christian Prudhomme.
Le directeur du Tour a ajouté que le Texan, pour son retour sur le Tour après l’avoir laissé sur une septième victoire d’affilée en 2005, n’avait pas formulé de demande particulière, notamment à propos de la sécurité.
«Le cyclisme en général, et le Tour de France en particulier, ont un caractère incontestable de proximité. Cette accessibilité doit évidemment rester. Pour nous, l’aspect fête populaire fait partie intégrante du Tour», a rappelé Christian Prudhomme.
Armstrong, qui a annoncé son retour à la compétition en septembre, avait ensuite laissé planer le doute sur sa participation au Tour de France et s’était interrogé sur d’éventuels problèmes de sécurité. Il avait, en revanche, confirmé sa présence au départ du Giro en 2009, un grand tour qu’il n’a jamais disputé.
Interrogé sur ses propos de septembre dernier, quand il avait rappelé la nécessaire égalité des règles pour tous les coureurs, notamment pour l’antidopage, Christian Prudhomme est resté sur la même ligne : «Les règles sont valables pour tout le monde», a déclaré le directeur du Tour en évoquant des contacts et des discussions en cours et à venir entre l’Union cycliste internationale (UCI), l’Agence mondiale antidopage (AMA) et l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).
Armstrong, 37 ans, a prévu de reprendre sa place dans le peloton professionnel au Tour Down Under, en Australie, le mois prochain.
En 2009, le Texan doublera pour la première fois de sa carrière Giro et Tour.
Il participe actuellement à un rassemblement de son équipe Astana, aux Canaries, où il a rencontré pour la première fois l’autre grand leader de la formation kazakhe, l’Espagnol Alberto Contador, qui vise lui aussi la victoire dans le Tour.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *