Lancement du Concours officiel de saut d’obstacles

Lancement du Concours officiel de saut d’obstacles

Le Royal Complexe des sports équestres et tbourida Dar Es Salam à Rabat organise, samedi et dimanche prochains, le concours officiel de saut d’obstacles pour les minimes. Tenue sous la présidence d’honneur de SAR la Princesse Lalla Amina, présidente de la Fédération royale marocaine des sports équestres, cette compétition regroupera les meilleurs jeunes cavaliers et poneys du Royaume. Une occasion pour ces jeunes, âgés de 9 à10 ans  et qui désirent faire partie de grands chevaliers du Royaume, de tester leur capacité physique et technique dans la discipline. Le concours officiel de sauts d’obstacles des minimes est une compétition qui a été instaurée en 2006 par SAR la Princesse Lalla Amina. Le programme de cet événement sportif de deux jours comprend des épreuves pour les catégories minimes A et B. Il leur permet d’avoir une certaine maniabilité de leurs poneys. Cette compétition est la première organisée en l’année 2008 par le Royal Complexe. Elle fait partie d’une trentaine qui  seront lancées au cours de cette année. Dans son édition de 2007, la Marocaine Lilia Mâamar a obtenu la première place. Elle a été couronnée suite à ce sacre du titre de «championne du Maroc». Maxime Thomas concurrent au sein de la catégorie, minimes B, s’est adjugé la première place du podium. Depuis  leur instauration officielle en 2006, les premiers titres relevant de la catégorie A et B ont été dédiés aux deux Marocaines en l’occurrence, Chirine Laghchichi et Rédouane Nada. Le saut d’obstacles consiste à franchir une série d’obstacles artificiels dans un ordre précis avec pour objectif  d’effectuer le parcours dans les meilleurs délais et sans pénalité. Peuvent être considérés pénalités tout  refus d’un cheval de  sauter un obstacle ainsi que la chute de barres d’un obstacle lors du passage de ce dernier. Les obstacles sont disposés  de manière isolée ou combinée. Le dernier concours national de saut d’obstacles est celui organisé par le Royal Club Equestre d’Agadir. Il a été disputé les 15 et 16 décembre dernier. Le cavalier Abdelkbir Ouaddar, montant Kaline, avait remporté, le Prix SAR la Princesse Lalla Amina, la deuxième place est revenue à Ali Al Ahrach, montant Killiman, devant le Lieutenant Assili, montant Hardi de Champloue. Ouaddar, montant le cheval Indirect, a également remporté le Prix état-major zone Sud. Il a devancé au classement Driss Moubachir et Hicham Kacha. Cette compétition  dans la région du Souss a réuni des cavaliers représentant, notamment, le Royal Club Equestre d’Agadir, la Garde Royale, l’Ecole Royale de Cavalerie de Témara, l’équipe de la Fédération royale marocaine de sport équestres et le Royal Complexe des sports équestres et de tbourida Dar Essalam. Les adeptes du saut d’obstacles pourront se donner rendez-vous le week-end prochain à Rabat. Les compétitions relevant des catégories A  débuteront  à 14h, celles des catégories B auront lieu à partir de 16h. pour information, le saut d’obstacles est intervenu  au début du 20e  siècle. A cette époque, les épreuves regroupaient des obstacles ne dépassant guère la hauteur d’un mètre. L’introduction de ce sport en tant que discipline olympique date de 1912. Initialement réservée aux officiers, la discipline s’ouvre par la suite à tous les cavaliers. Petit à petit, au Maroc, s’organisent de nombreux concours. Des élevages se développent dans le but d’améliorer constamment les aptitudes à sauter et les qualités mentales des chevaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *