L’Angleterre élimine difficilement l’Equateur

L’Angleterre a gagné, dimanche à Stuttgart, son ticket pour les quarts de finale de la coupe du monde 2006 de football, en battant l’Equateur 1-0. Le but de la victoire a été inscrit à la 60ème minute par le capitaine David Beckham sur coup de pied arrêté botté des 22 mètres. La défense équatorienne qui avait fait, jusque là, l’essentiel en annihilant les attaques des Anglais, rares cependant, a commis la faute qu’il ne fallait pas faire, accorder un coup franc aux abords des 18 mètres. Beckham loba de l’intérieur du pied droit le ballon qui alla se loger sur le côté droit du gardien équatorien Mora.
Le milieu anglais signe ainsi son premier but dans cette compétition mondiale et offre la qualification à son équipe dont la prestation lors de cette rencontre fut moins que moyenne.
Depuis l’entame de ce premier duel joué devant 52.000 spectateurs, le jeu a été prudent et devait le rester quasiment toute la partie. Les deux formations ont joué avec un seul attaquant de pointe, Rooney du côté anglais et Tenorio du côté équatorien. Ce dernier a raté à la 11-ème minute une occasion en or pour  ouvrir le score mais son tir devait butter sur la transversale.
Rien à signaler durant le reste de la première mi-temps sinon des rares tirs de part et d’autres en général non cadrés et les deux formations devaient gagner les vestiaires sous les sifflements des spectateurs en majorité anglais.
Le même scénario allait se répéter lors du second half, défense et milieu renforcés, contre-attaques et tirs de loin (11 pour les anglais et 12 pour les équatoriens).
À signaler cependant les incursions de l’attaquant anglais Rooney qui a réussi à tromper par deux fois son ange gardien mais ses centres ne furent pas bien exploités. Malgré le but encaissé, les équatoriens ne forcèrent pas pour autant sur  l’attaque évoluant suivant le même schéma tactique.
Moins prolifique en occasions de but, la rencontre le fut par contre en fautes (12 sifflées contre l’Angleterre et 25 contre l’Equateur) et en cartons jaunes (3 pour chaque équipe).
Une rencontre où "il n’y a pas eu de football à voir", mais qui a permis à l’Angleterre d’accéder au deuxième tour du mondial où elle doit affronter le Portugal en quarts de finale.
L’Equateur, qui a gagné au premier tour la Pologne (2-0) et le Costa Rica (3-0) avant de s’incliner devant l’Allemagne (0-3), quitte la compétition sans avoir démérité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *