Larges victoires du Wydad et du Fath

Le pôle d’attraction de la 17e journée du championnat en basket-ball a incontestablement été la salle du WAC qui a abrité deux rencontres de très bonne facture en l’occurrence le RCA à l’IRT et le WAC au TSC. L’IRT a subi une multitude de changements au niveau de son effectif après le départ de ses meilleurs éléments pour l’Europe. Les jeunes joueurs qui ont succédé sont certes talentueux mais inexpérimentés. À cela s’ajoute le fait que l’équipe, qui se battait pour le maintien, se trouve actuellement en course pour une place aux play-offs. Ce qui a pesé lourdement sur le résultat final, en faveur du RCA. Selon le coach Khalid Rouass, « malgré le départ de plusieurs stars de l’équipe, l’IRT demeure une très riche pépinière capable d’alimenter l’équipe première dans n’importe quel moment de la saison ». Les deux formations ont verrouillé leur défense par un marquage strict, ce qui reflète le score à la mi-temps 26/22 pour les locaux.
Après la pause, les Vert et Blanc sont passés à la vitesse supérieure dans une partie parsemée par des temps-mort à la demande du coach Rouass. Un processus qui n’a pas permis aux coéquipiers de Lichtaf de creuser davantage l’écart pour clôturer cette rencontre difficilement en leur faveur sur le score de 59 à 52.
Pour sa part, le derby casablancais qui a mis aux prises le WAC au TSC a vu un très bon niveau technique où le spectacle était au rendez-vous. Le premier quart-temps, les Tihadis ont pris leurs homologues wydadis à froid pour le terminer en leur faveur par 17 à 20. mais ce n’était que partie remise puisque les amis de Ayadi ont sorti leur grand jeu pour prendre le dessus et achever le second quart-temps en leur faveur par 40 à 36. A la reprise, les Ouhssikou, Zangui, Aït Azizi et consors ont continué sur leur lancée pour emmener le score à la fin du 3e quart-temps à 67/53. Au dernier quart-temps, les deux formations ont émerveillé le public par des shoots à trois points, des smashs et des contres rapides et très bien construits.
Cette ultime manche a été très bénéfique pour les poulains de Youssef M’jahed qui ont réduit l’écart à 8 points. La partie à été clôturée par 90/82 pour les rouge et Blanc. À Fès, le MAS a reçu le CODM, très mal inspiré ces derniers temps malgré la venue à la mi-saison du coach français Philippe Perez. Les coéquipiers de Bouhaba n’ont trouvé aucune difficulté à venir à bout d’une équipe ismaélienne qui est d’ores et déjà condamnée à jouer les matchs barrages. Le score final a été de 78/67. Le FUS a pour sa part disputé une rencontre à sens unique contre le MSR.Les amis de Benami ont fait cavaliers seuls devant une équipe du MSR démoralisée et sans âme.
Le score de 72 à 32 en dit long sur la physionomie du match. La dernière rencontre programmée à Rabat a été celle qui a opposé l’ASS qui court derrière un billet pour le play-off et la lanterne rouge, l’ASE. La victoire des poulains de Bouzidi a été sans appel sur le score de 96 à 58. une victoire s’impose d’elle-même pour l’ASE à Tanger la semaine prochaine pour décrocher ce fameux billet mais devant la furia de l’équipe du détroit sur ses propres bases, la tâche ne sera pas de tout repos.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *