L’armada orange à la rescousse

Sneijder, Drenthe, bientôt Robben, qui viennent s’ajouter à Ruud Van Nistelrooy, déjà en place: le Real Madrid compte sur sa nouvelle armada «orange» néerlandaise pour passer au vert, après une avant-saison plutôt dans le rouge.
Les dirigeants du Real ne cachaient pas leur satisfaction lors de la présentation lundi soir de leurs deux nouvelles recrues hollandaises, les milieux Wesley Sneijder, 23 ans, et Royston Drenthe, 20 ans, accueillis presque comme des sauveurs au Bernabeu. Ils devraient être alignés par l’entraîneur allemand Bernd Schuster dès cette semaine aux côtés du buteur Ruud Van Nilsterooy, de retour de blessure, pour essayer de redonner du tonus à une équipe merengue dont la présaison a été médiocre.
 Schuster compte notamment sur les Néerlandais pour renverser la vapeur dimanche en match retour de la Supercoupe d’Espagne, après la piètre performance du match aller à Séville (défaite 1-0). Deux matchs amicaux sont prévus auparavant à Cadix (Trophée Carranza).
Et le club champion d’Espagne, selon la presse sportive madrilène, redouble d’efforts en ce début de semaine pour acquérir un autre Néerlandais, le milieu de Chelsea Arjen Robben, dont le prix pourrait avoisiner les 30 M d’euros.
«Robben va venir. La véritable Orange Mécanique, ça va être à partir de maintenant à Madrid. Les gens vont s’amuser cette année», selon un responsable du club madrilène cité mardi par le quotidien sportif AS.
Le football «agressif, joyeux et perpendiculaire» de l’école hollandaise est celui que veut développer Schuster, selon les spécialistes espagnols, par contraste avec le jeu trop défensif de son prédécesseur italien Fabio Capello. Et la jeunesse des recrues est une garantie pour l’avenir.  «On a eu raison, quelle paire (de joueurs)», s’est exclamé le président du Real Ramon Calderon, ravi d’annoncer les transferts de Sneijder et Drenthe après avoir échoué à faire venir de grandes stars comme le Brésilien Kaka (AC Milan) ou le Portugais Ronaldo (Manchester United).
 Au total, après avoir payé 14 millions d’euros pour Drenthe, à Feyernood, et 26 millions à l’Ajax pour Sneidjer, Calderon aura dépensé quelque 70 millions cette année pour des joueurs néerlandais si l’opération Robben, 23 ans, se confirme.
Curieusement, cette nouvelle ère orange coïncide avec le départ annoncé de presque tous les Brésiliens du Real, à part le jeune attaquant Robinho et le défenseur central Pepe, venu cet été de Porto pour 30 M d’euros.
Les stars de l’époque «galactique», Ronaldo et Roberto Carlos, ne sont plus là et la presse espagnole spécule sur les prochains départs de Julio Baptista, Cicinho, Emerson et Marcelo.
Un changement d’époque et de couleur, du jaune à l’orange, mais seulement en apparence. Les Hollandais ne sont-ils pas surnommés les «Brésiliens» de l’Europe?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *