Lasri Abdelwahed : «Les entraînements se déroulent dans de bonnes conditions»

Lasri Abdelwahed : «Les entraînements se déroulent dans de bonnes conditions»

ALM : Comment se porte l’équipe du Raja de Beni Mellal?
Lasri Abdelwahed: C’est un grand honneur pour moi d’être président du Raja de Beni Mellal (RBM) qui est classée première. Cette équipe a été parmi les équipes les plus connues dans le passé. Le RBM est passée par des étapes dures et a connu un grand nombre de problèmes : il avait toujours l’habitude d’occuper le premier rang. Mais à la fin du championnat, il a régressé depuis six ans. Aujourd’hui, nous avons pris l’initiative, en tant que conseil municipal dont je suis membre, de la sauver en vue de lui restituer ses titres de noblesse. Actuellement, on organise des réunions chaque semaine (chaque jeudi) pour s’enquérir de tout ce qui a été réalisé au niveau des entraînements de l’équipe, des décisions prises au niveau du championnat national… La formation de l’équipe est presque concrétisée à 90%.

Quelles dispositions avez-vous prises pour réaliser les résultats escomptés ?
Les entraînements de l’équipe se déroulent dans de bonnes conditions grâce à Ahmed Najah et à ses hommes. Tout le monde affiche une grande volonté d’aller de l’avant et de revivre la belle époque du Raja de Beni Mellal. Et c’est la raison pour laquelle on a décidé de créer une école pour le perfectionnement des entraînements de tous les joueurs en vue d’un renforcement durable de l’équipe. Le football international se perfectionne par ses nouvelles techniques et ses entraînements intensifs. On a grand besoin d’être au diapason des championnats qui se disputent sur le plan national et pourquoi pas sur le plan international. Nous avons aussi renforcé notre équipe en faisant appel à d’autres joueurs de manière à ce que l’équipe soit au complet et homogène, on a fait venir un joueur (arrière gauche) de Khénifra.

Quels sont les problèmes qui entravent la bonne marche du RBM ?
Reprendre ses forces, après un grand nombre d’années d’échecs cuisants et de problèmes de financement n’est pas facile. En plus, le terrain d’El Amria est fermé et c’est la raison pour laquelle on a demandé au délégué du ministère de l’Education nationale de Beni Mellal de nous accorder des terrains de sports de quelques établissements scolaires.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *