L’ASS et le RCA talonnent les FAR

Excellente opération que celle réalisée par l’Association Sportive de Salé, qui a ramené, de Khouribga, une inestimable victoire, lestée des trois points qui pèseront de tout leur poids dans la bascule du Championnat du GNF-1, à l’issue de la 27e journée.
En effet, ayant levé l’ancre chez les Phosphatiers le week-end dernier, l’ASS s’est imposée sur l’OCK (1-2), confirmant ainsi des capacités qui lui sont, désormais, inhérentes. De tous les matchs disputés par les têtes du classement lors de cette journée, celui des Slaouis est de loin le plus ardu, face à un OCK dont le tempérament dévastateur n’est pas à prouver.
L’ASS, évoluant en deuxième division la saison passée et qui, dès son accession au GNF-1, a démontré qu’elle méritait amplement sa montée chez l’élite, ne s’est à aucun moment écartée de son excellent parcours. Le club slaoui compte, certes, huit défaites contre quatorze victoires et cinq nuls. Chose qui ne l’a, cependant, pas empêché d’occuper le strapontin de dauphin.
Fauteuil qu’elle partage avec le RCA qui dispose d’une légère avance en matière de goal-average (+12 contre +9), résultat de ses douze victoires contre quatre défaites et onze nuls. C’est justement le nombre de défaites qui fait la différence entre ces deux prétendants.
Partant sur les traces de son « colocataire » en seconde place du classement, le Raja s’est également adjugé une victoire salutaire lors de cette journée. À la seule différence que les Aigles verts évoluaient à domicile, devant leur public et contre l’Ittihad Zemmouri de Khemisset, un adversaire hiérarchiquement et techniquement moins trapu. Les locaux n’auront fait qu’une bouchée de leurs adversaires.
Le score sans équivoque (3-0) se passe de tout commentaire. Ainsi, ASS et Raja engraissent leur gibecière de trois précieux points, à même de réduire considérablement le fossé qui les séparait avec le leader, les FAR. Leur labeur se révélera d’autant plus profitable que les Militaires n’ont pu faire mieux qu’un nul blanc face à L’Ittihad de Tanger. En effet, les dauphins du mastard se doivent d’être reconnaissant à l’IRT, qui (leur) a tenu en respect l’équipe meneuse des FAR. A l’issue de la 27e journée, l’écart entre leader et poursuivant n’était plus que de quatre longueurs. Chose qui augure d’éventuels rebondissements lors des prochaines journées.
Quatrième au classement, le Wydad de Casablanca a également signé une victoire hors de ses bases, sur le service minimum (0-1) face au tenant du titre, le Hassania d’Agadir. Ce dernier aura fait une saison insipide après un double sacre consécutif en championnat.
Dans la zone de turbulence, le KAC de Kenitra est désormais condamné à la relégation. Un triste sort qu’il partagera avec l’un des deux bannis potentiels, soit la Renaissance Sportive de Settat qui occupe le second siège éjectable avec 22 points, sinon l’IZK qui ne la devance que d’un infime point.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *