L’ASS et le WAC annoncent la couleur

L’ASS et le WAC annoncent la couleur

Pour cette première journée du play-off, et malgré l’importance de l’enjeu de la partie, la salle du WAC a bizarrement manqué de monde. Et pour cause, la rencontre qui opposait le WAC à la RSB était programmée en même temps que ce tristement célèbre WAC-AS FAR. Ainsi le 6e joueur a faussé compagnie au «Mourinho» du WAC basket, Zelijko. Et cela s’est lourdement fait ressentir sur les Rouges qui ont subi l’assaut des Berkanais venus à Casablanca avec la nette détermination d’arracher les points de la victoire. Les Orientaux ont failli réaliser le hold-up en plein Casablanca. Ils ont tout simplement mené les débats de bout en bout durant les 3 quarts de la partie, avec un écart qui a atteint des fois les 18 points. Mais le fin rusé Zelijko a tout simplement attendu le quatrième quart pour avoir ses adversaires du jour à l’usure. Ce seul quart de temps lui était suffisant pour gonfler à bloc son groupe et pour retourner la situation à son avantage après avoir résorbé l’écart. Le coup de grâce a été porté par Alaa et surtout le jeune Reda Harras qui a frustré son ange gardien, Papiss, qui l’a d’ailleurs félicité. Ainsi Zelijko adresse, à qui veut l’entendre, son message : «when ther is a will, there is a way» (quand on veut on peut). Un peu plus loin du côté de Aïn Sebaâ, dans la salle du complexe Sidi Mohammed, l’autre équipe casablancaise n’a pas eu les mêmes chances. Il semble que le limogeage de l’entraîneur Lazaret n’a pas trop impacté le moral du groupe de l’ASS, quoique la victoire sur Sport Plazza se soit opérée au forceps. Les Casablancais ont évolué sans complexe et ont négocié la partie de façon réaliste, mais ils manquaient de jus devant la machine des Corsaires toujours bien huilée. Le plus petit écart qui a sanctionné la partie est très explicite. La deuxième journée se jouera demain mercredi 18, toujours à Casablanca et mettra aux prises le WAC et le CRA à 18h00 à la salle du WAC d’un côté et S. Plazza et le MAS à 20h00 au complexe Sidi Mohammed.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *