L’athlétisme marocain sauve la mise

L’athlétisme marocain sauve la mise

«Game over» pour les sélections nationales de hand-ball, de volley-ball et de basket-ball, participant aux Jeux de solidarité islamique, qui se déroulent jusqu’au 20 avril en Arabie saoudite.
La sélection nationale de hand-ball a trébuché face la formation tunisienne, sur le score de 45 à 36, samedi dernier lors des quarts de finale du groupe A. Le Sept marocain avait déjà buté, lors des deux premières journées, contre son homologue algérien (33-28) et la sélection égyptienne (36-28).
La marche de la sélection nationale de volley-ball a, également, été stoppée net. Celle-ci a été éliminée par son homologue pakistanaise, lors des quarts de finale (1-3). Pourtant, le Six marocain avait bien entamé le tournoi, s’illustrant haut la main face à la sélection du Turkménistan, sur le score de trois à zéro, puis face à la formation tchadienne sur le même score.
En basket-ball, les Marocains n’ont pas réussi à prendre le meilleur sur la sélection de l’Azerbaïdjan, sortie victorieuse (70-55) des quarts de finale du groupe B. Le Cinq marocain s’était imposé, lors de la première journée, face à la Syrie (67-65). Il faut rappeler que la sélection marocaine avait mené un très bon parcours lors de cette première édition des jeux de solidarité islamique.
Dans ce groupe, la sélection algérienne menait avec 4 points au compteur, talonnée par les sélections marocaine et azerbaïdjanaise, ex-aequo. Mais le goal-average sera favorable à cette dernière et la sélection nationale régressera à la troisième place. Globalement et jusqu’à aujourd’hui, la délégation qui représente le Maroc aux Jeux de solidarité islamique doit beaucoup à la sélection d’athlétisme. On n’omettra pas de citer le karaté, qui a ramené la première médaille d’or au Maroc, grâce Abderezzak Tadlaoui.
Fer de lance du sport marocain, l’athlétisme a fait le gros du travail, comparé aux autres disciplines, collectives notamment. Ainsi, cette discipline a ramené 6 médailles d’or à la délégation marocaine, à l’issue de la clôture des épreuves d’athlétisme.
Il faut reconnaître que Khalid Amri avait annoncé la couleur, lorsqu’il a ouvert le bal en remportant le métal précieux sur l’épreuve du 10.000 mètres. Un bon présage pour la vingtaine d’athlètes composant la sélection nationale. Amine Laâlou lui emboîtera le pas sur l’épreuve du 800 mètres, course sur laquelle il occupera la plus haute marche du podium. Mais la surprise allait venir d’ailleurs. En effet, inconnu auparavant, le perchiste Mohamed Guerbib allait faire sensation, s’adjugeant l’or dans cette discipline parmi les représentants de 57 pays. Le Marocain a effectué un saut de 5,20 mètres, soit 10 centimètres de plus que l’un des favoris de cette épreuve, le Koweïtien Ali Mekki Sebagha.  Hakim Alaoui contribuera à la collecte de l’or au décathlon, après s’être illustré sur les dix épreuves qui le composent. Une autre surprise est à mettre à l’actif de Zayed Laâroussi, qui s’est imposé lors de l’épreuve du marathon. Grâce à un chrono de 2h 16mn 28sec, ce natif de Laâyoune n’a pas eu de difficulté apparente pour rafler le métal précieux, devant l’Algérien Saïd Belhout, auteur d’un temps de 2h 21mn 16sec, puis le Soudanais Nacer Bilal Haj Nacer, qui a bouclé le parcours en 2h 23mn 01sec. A rappeler que Zayed Laâroussi a été classé troisième lors de la dernière édition du Marathon international de Marrakech. La sixième médaille d’or en athlétisme a été obtenu par Adil El Kaouch sur le 5.000 mètres.
Ex-champion du monde junior du 1.500 mètres, il a bouclé l’épreuve en 14min 11sec 3/100. Le reste du podium a été algérien à 100%, Khaïdar Aggoune et Samir Moussaoui. Les espoirs marocains reposent également sur le Onze national (équipe B), qui a décroché son ticket aux demi-finales sur le compte de la sélection malienne  (1-0). Cette demi-finale mettra aux prises la sélection marocaine et la formation iranienne, qui, elle, a battu la sélection algérienne pour en arriver là.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *