L’athlétisme prend son envol à Paris

L’athlétisme prend son envol à Paris

C’est parti pour 9 jours de compétition. Pas moins de 8 000 athlètes, représentant 203 pays, se sont rassemblés dans la ville des lumières pour l’événement sportif le plus important après le Mondial de football et les Jeux Olympiques. En effet, les Championnats du Monde d’athlétisme, qui en sont à leur 9e édition, ont été amorcés avant-hier, samedi. Peu après la cérémonie d’ouverture, l’on s’est précipitamment rué sur le tartan, histoire de passer à l’oeuvre pour la crème des athlètes, venus des quatre contrées. Les Marocains étaient massivement de la partie lors de cette première journée. Au total, six athlètes ont fait leur première apparition du meeting au Stade de France. On peut allégrement se permettre d’avancer qu’ils sont bien parti. Très bien même, puisque cinq d’entre eux ont pu décrocher leur ticket pour les phases finales. À commencer par les Aït Hammou, l’athlétisme est décidément une histoire de famille. Amina et Sultana, les deux soeurs-championnes, ont, d’entrée de jeu, décroché leurs tickets pour les demi-finales sur 800m. Amina, qui a évolué dans la 1e série, a bouclé le double tour de piste en 2mn 01sec 10/100 et a franchi la ligne d’arrivée en deuxième position. Soit à un cheveu de la Russe Natalya Yevdokimova, arrivée première avec un timing de 2mn 01sec 5/100. La troisième place est, quant à elle, revenue à la Hongroise Judit Varga (2:01.47). Engagée dans la 4e série, Sultana a terminé 3e avec un chrono de 2mn 04sec 01/100, derrière l’Autrichienne Stephanie Graf (2:03.39) et la Russe Svetlana Klyuka, deuxième (2:03.68). À l’heure où nous mettions sous presse, les demi-finales du 800m n’étaient pas encore disputées. Sur 1500m, Hicham El Guerrouj ne pouvait faire autrement que de se qualifier, sans difficulté apparente, aux demi-finales. Le triple champion du monde, qui a pris le départ dans la 2e série, a bouclé la boucle en 3mn 42sec 24/100, talonné du Brésilien Hudson Santos De Souza (3:42.51) et le Kenyan Paul Korir (3:42.55). Les compétitions des demi-finales du 1500m sont programmées pour aujourd’hui à 19h15 GMT. Partant sur les traces de leurs camarades, Abdelkader Hachlaf et Ali Ezzine parvinrent à garantir leurs couloirs en finale du 3000m steeple, dont la finale aura lieu demain mardi, à 19h35 GMT. Engagé dans la troisième série, Abdelkader Hachlaf franchit la ligne d’arrivée en troisième position, avec un timing de 8mn 19sec 49/100. Les deux premières places ont été raflées par l’Espagnol Miguel Luis Martin (8:19.09) et le Français Bouabdellah Tahri (8:19.44). Ali Ezzine se contentera d’une prestation assez modeste, en terminant 6e dans la 1e série, avec un chrono de 8mn 20sec 10/100. Mais il faut souligner que les chronomètres étaient plutôt enflammés dans cette série. Ezzine finit toutefois par figurer parmi les athlètes qui disputeront l’ultime épreuve. Dans cette série, la première place est revenue au Kenyan Ezekiel Kemboi (8:18.09), suivi du Néerlandais Simon Vroemen (8:18.24). Zouheir El Ouardi n’aura pas cette aubaine et sera éliminé, lors des séries qualificatives de ces Mondiaux d’athlétisme. Réalisant un temps de 8mn 23sec 75/100, chrono coïncidant avec la 6e place dans la deuxième série, la course s’arrête là pour El ouardi. L’épreuve a, en revanche, été remportée par le Qatariote Shaheen Saif Saaeed (8:22.20), talonné par le Finlandais Jukka Keskisalo (8:22.41). Par ailleurs, comme il est de coutume, le coup d’envoi a été précédé par une cérémonie d’ouverture digne de cet événement d’envergure, sous l’oeil admiratif de quelque 35 000 spectateurs ayant fait le déplacement au Stade de France. Déguisés en étoiles, des figurants ont envahi l’ovale du stade en formant une chaîne humaine appelant à l’universalité. Au son des cuivres, ils ont tout d’abord procédé à la constitution du logo de ces Mondiaux, avant que les centaines d’étoiles blanches ne fassent à leur tour leur apparition pour former les figures d’un athlète dans les trois disciplines : la course, le saut et le lancer.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *