L’avenir de Jaguar en danger !

Le géant américain s’apprête à annoncer des pertes supérieures aux attentes de ses actionnaires au 4e trimestre 2001. Le constructeur, basé à Dearborn dans la région de Detroit, avait espéré pouvoir redresser la barre par rapport au 3e trimestre les pertes atteignaient déjà 502 millions de dollars. Ford table désormais sur une perte de 630 millions au 4e trimestre. D’où la nécessité pour ses dirigeants d’entamer une phase de réorganisation économique concernant surtout les marchés de l’Amérique du Nord, ceux-là mêmes qui sont frappés par la situation actuelle. Le nouveau patron du groupe, William Clay Ford, qui a succédé à Jacques Nasser, limogé en octobre dernier, a indiqué que le groupe envisageait des mesures de restructuration comprenant des nouvelles suppressions d’emplois. Pourtant, l’an passé Ford avait affiché un actif de quatre milliards de dollars environ et les embarras actuels ne signifient pas qu’il y aura une réduction drastique des investissements en compétition, d’autant que les sommes d’argent destinées au sport sont encore inférieures à celle du secteur de la communication. Autre raison : Jaguar Racing espère pouvoir vivre par elle-même grâce aux sponsors à court ou moyen terme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *