Le Barça aimerait sortir le Real

Après l’avoir battu sur son propre terrain, mardi dernier, par 0-2, le Real Madrid recevra son frère ennemi le FC Barcelone mercredi au stade Santiago Bernabeu dans le cadre de la demi-finale retour de la Ligue des Champions de football. Privés de son capitaine Fernando Hierro, Guti et Morientes lors de la défaite (3-0) contre la Real Sociedad, en championnat, les merengues vont récupérer les deux premiers. Quant à Morientes, il est toujours forfait en raison d’une élongation à la cuisse droite. Idem pour l’attaquant Savio.
L’entraîneur des Blancos, Vicente Del Bosque, devra se priver du Brésilien, blessé à la cuisse gauche. En revanche, Luis Figo, suspendu à l’aller, sera de retour et retrouvera pour la troisième fois cette saison ses ex-coéquipiers catalans. Côté Barça, Rivaldo, déjà forfait à l’aller, serait absent. Il semble que la star brésilienne ne s’est pas encore remise d’une entorse au genou droit pour disputer le match retour.
L’ex-madrilène Luis Enrique, victime d’une petite élongation samedi en championnat contre Villarreal, est quant à lui incertain, mais sera du déplacement à Madrid.
Le coach du Barça, Rexach, pourra compter sur d’autres éléments tels l’international milieu de terrain espagnol, Xavi, suspendu à l’aller, et Carles Puyol, de retour de blessure, ainsi que Sergi Barjuan, qui revient après trois mois loin des terrains.
Le Real Madrid, dont les chances de remporter le championnat sont réduites à néant, est bien placé pour accéder à la finale de la C1 pour la deuxième fois en l’espace de trois ans. Les Madrilènes, qui craignent Manchester United, ont fait savoir qu’ils préfèrent avoir les Allemands de Bayer Leverkusen comme adversaires en finale. Pour eux, les hommes de Sir Alex Ferguson sont redoutables aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de leurs bases. Le club merengue, qui visait en début de saison le triplé coupe-championnat-Ligue des Champions pour son centenaire, a déjà dit adieu à la coupe et pourrait faire de même pour la Liga. Le Real ne devrait donc pas laisser filer la rencontre de mercredi. D’autant plus qu’il jouera chez lui sa 20e demi-finale européenne. Le Barça, qui n’a rien à gagner, mais tout à perdre, aimerait bien sortir son rival historique de la C1.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *